Mercredi 20 Septembre 2017

economie

Exploitation de diamants

Des experts du Processus Kimberley au Gabon

Publié le mercredi 13 septembre 2017  Par  Le Défi Gabon

L’exploitation de diamants dans le pays est en passe d’être mieux réglementée avec l’intégration du Gabon au Processus de Kimberley. Dans cette optique, des experts de l’organisation sont actuellement sur le sol gabonais.

Le Gabon est plus que jamais déterminé à diversifier son économie. Producteur de diamant, le pays n’a jamais profité de l’exploitation de ce minerai, la faute à un manque de contrôle. L’Etat a décidé que le moment était venu pour que le pays ressente enfin l’impact de cette activité surtout dans le quotidien de la population. Pour cela, Libreville a demandé à adhérer au Processus de Kimberley. C’est la raison pour laquelle une mission de l’organisation est actuellement dans le pays pour vérifier si les préalables à l’adhésion sont déjà en place. La délégation s’est ainsi chargée d’effectuer l’audit et l’évaluation des procédures recommandées pour la gestion et le suivi de la filière diamant.

Faire partie du Processus Kimberley va permettre au Gabon de devenir une destination pour l’investissement diamantifère. En effet, le pays ne pourra commercialiser de manière formelle son diamant en dehors du Processus. Pour le chef de la mission Maurice Miema, le Gabon pourra enfin ''tirer le bénéfice qu’il faut pour améliorer son économie par rapport à cette filière''.

Pour sa part, le ministre des Mines Christian Magnagna est d’avis que l’adhésion au Processus va permettre au pays de valoriser ses gisements. Il est à noter que des indices de diamants ont été relevés dans les provinces du Woleu-Ntem, l’Ogooué-Ivindo, le Haut-Ogooué et la Ngounié. Le ministre a ajouté que grâce à la traçabilité et la transparence, le pays devrait s’assurer un revenu de cette exploitation qui échappe pour l’instant au contrôle de l’Etat.

La délégation du Processus Kimberley devrait s’entretenir avec différents responsables Gabonais avant de quitter le pays le 15 septembre. Pour rappel, le Processus de Kimberley est un régime international de certification des diamants bruts. Il réunit gouvernements et industriels du diamant dans le but principal d’éviter que le marché ne finance l’achat d’armes de guerre pour déstabiliser des gouvernements élus, notamment en Afrique. Le Processus a été mis en place en 2000.

Partager cet article






D'autres articles de la rubrique economie qui pourraient vous intéresser

Groupe Bolloré
Une plainte injustifiable contre l’Etat gabonais

La relation se dégrade entre l’Etat gabonais et le groupe français Bolloré, qui a porté plainte contre le Gabon devant le Centre internationa... 

mercredi 20 septembre 2017

Assurances
Un produit d’assurance innovant

L’assureur Sunu Assurances Gabon innove à travers sa nouvelle relation avec la compagnie de distribution de produits pétroliers Engen Gabon. Le... 

mercredi 20 septembre 2017

Diversification de l’économie
La BAD décaisse 131 milliards FCFA

La Banque africaine de développement (BAD) a décaissé 131 milliards de Francs CFA pour le Gabon au cours des derniers temps. L’appui financier... 

mercredi 20 septembre 2017


Encore plus d'articles de la rubrique economie

La Lettre de la semaine
Lettre du samedi 16 septembre 2017 20171609-Ledefi-83.jpg

Voir toutes les lettres
Newsletter ledefigabon.com
La Vidéo du jour
Communiqué final du Conseil des Ministres du mercredi 13 septembre 2017

Discours Ali Bongo Conference UN sur les Oceans

Voir toutes les vidéos
Portails Gabon
Autres sites d'information
© Le Défi Gabon - Copyright 2016
Mentions légales