Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Les plafonds de la CAF augmentent de 1,6% cette année

Les plafonds de la CAF augmentent de 1,6% cette année

Cette année, les plafonds d'une des aides de la CAF augmentent de 1,6 % ! On vous explique tout dans cet article.

© LeDefiGaBon - Les plafonds de la CAF augmentent de 1,6% cette année

Consulter Masquer le sommaire

Les foyers ayant de modestes revenus peuvent recevoir une aide de l’État sous la forme de prestations sociales. Celles-ci sont versées par la CAF ou la MSA, et aident à vivre avec un revenu décent en soutenant l’éducation des enfants. Chaque année, les plafonds pour obtenir ces aides augmentent en fonction du contexte économique ainsi que du pouvoir d’achat. Cette année 2023 n’échappe pas à la règle. Dans cet article, nous vous donnons de nombreux détails à ce sujet. 

Qu’est-ce que la CAF et la MSA ? #

Pour commencer, il est essentiel d’en apprendre davantage sur ces deux organismes. Tout d’abord, la Caisse d’Allocations familiales, plus connue sous le nom de CAF, est une institution publique en France, gérée par le ministère des Solidarités et de la Santé. Elle s’occupe de l’aide sociale ainsi que des prestations familiales. Son but est d’assurer le financement de l’allocation de base, des aides au logement ou de l’allocation familiale entre autres. Elle est aussi chargée de mettre en place certaines aides telles que le complément familial, l’allocation de naissance ou d’adoption ou encore la majoration de la pension alimentaire.

Quant à la MSA, c’est la Mutualité Sociale Agricole. Il s’agit de la Sécurité sociale des exploitants agricoles. Cette organisation mutualiste assure la collecte, la gestion et le versement des prestations sociales pour ses adhérents. En plus, elle couvre les risques liés à l’agriculture comme la destruction des récoltes ou la perte du bétail. Les exploitant d’une activité agricole représentent essentiellement la pêche, l’élevage, la culture ainsi que les travaux forestiers.

À lire Quels sont les avantages d’un mini prêt rapide sans justificatif ?

Les conditions de la CAF et de la MSA quant aux allocations familiales #

Les allocations familiales sont une aide financière versée par l’un de ces deux organismes en fonction de la situation. Pour en bénéficier, voici les conditions à respecter :

  • Avoir deux enfants à charge 
  • Que ces jeunes aient moins de 20 ans
  • Elles sont cumulables avec toute autre prestation. 

Les conditions sont donc peu restrictives. Dès que vous déclarez la naissance de votre bébé, vous aurez droit à cette aide, et ce, à partir du mois suivant sa naissance ou son accueil. Concernant le montant versé, il dépend du nombre d’enfants ainsi que des ressources du foyer. 

Les plafonds augmentent d’1,6 % cette année #

Durant l’été 2022, le gouvernement français a adopté la loi du pouvoir d’achat, comprenant principalement une hausse de 4 % des prestations familiales, pour soutenir les ménages. En plus de cette revalorisation, les plafonds des ressources considérés par la CAF sont désormais 1,6 % élevés qu’en 2020. 

Si vous ne le savez pas, le plafond des ressources pris en compte pour cette nouvelle année s’établit sur le revenu net de 2021. Il est composé de l’ensemble des revenus, que ce soit le salaire ou des revenus fonciers, immobiliers ou encore les bénéfices agricoles. À ce revenu catégoriel sont retirées les charges ainsi que les abattements fiscaux. Jusqu’au 31 mars 2023, voici les montants applicables.

À lire Quel est le coût d’un permis de conduire accéléré dans la capitale ?

Par exemple, avec deux enfants à charge, la première tranche doit avoir un revenu inférieur à 72 000 euros, la deuxième ne doit pas gagner plus de presque 75 000 €, et la troisième tranche doit bénéficier de ressources inférieures à environ 95 000 euros.

Cela évolue pour chaque tranche et en fonction du nombre d’enfants dans le ménage. Comme le dit le proverbe « Il n’y a pas de problème. Il n’y a que des solutions. » Cela vaut pour les familles modestes aidées par l’État.

LeDefiGaBon est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :