Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Et si vous pouviez bénéficier de 182 euros d’aides en plus cette année ?

Et si vous pouviez bénéficier de 182 euros d’aides en plus cette année ?

Ne passez pas à côté de cette aide qui pourrait vous être plus que bénéfique durant cette année complexe.

© LeDefiGaBon - Et si vous pouviez bénéficier de 182 euros d’aides en plus cette année ?

Consulter Masquer le sommaire

La CAF est un acronyme signifiant « Caisse d’Allocations familiales ». Elle permet à toutes les familles, mais surtout aux plus modestes de pouvoir faire grandir leurs enfants et les éduquer dans de bonnes conditions. Elle verse aussi des pensions à des personnes sans enfants qui pourraient avoir besoin d’aides financières. Il est possible d’être éligible à plusieurs aides simultanément. Ce sont surtout les personnes en situation de précarité qui peuvent en bénéficier, tout le monde n’est pas éligible. Mais, il existe aussi de nombreuses personnes qui ne bénéficient pas des aides alors qu’ils pourraient en être éligibles, par manque d’information ou par complexité face aux démarches.

Les caisses d’allocations familiales proposent un complément familial #

Attention, cette aide ne concerne pas tout le monde, il faut y être éligible. La caisse d’allocation familiale le précise, le complément est « versé sous conditions de ressources aux familles ayant au moins trois enfants à charge de plus de 3 ans et de moins de 21 ans. Le montant du complément familial varie uniquement en fonction des ressources du foyer ». Le montant peut atteindre les 182 € si vous remplissez les conditions nécessaires, et que vous respectez bien les démarches pour les toucher.

Les conditions pour toucher ces aides #

Comme pour toutes les aides des caisses d’allocations familiales, il y a des conditions à remplir pour pouvoir en profiter, comme le fait d’avoir au moins 3 enfants à charge qui ont, eux, plus de 3 ans, mais moins de 21 ans.

À lire Comment louer une voiture chez Europcar ?

Mais, il faut, par ailleurs, que le revenu familial soit inférieur à un certain seuil pour correspondre à la bonne situation. Il existe plusieurs situations pour s’en sortir et en bénéficier :

  • Parents seuls
  • Couple avec un revenu
  • Couple avec deux revenus

Faites attention toutefois, ce sont les revenus de l’année N-2 qui compte donc de deux ans auparavant. Cela veut dire que pour l’année 2023, ce sont vos revenus de l’année 2021 qui comptent. Et, vos revenus de cette année 2023, compteront pour l’année 2025.

Certaines aides ne sont pas demandées par les bénéficiaires #

Il est très important de parler de ces aides et de les faire connaître. En effet, de nombreuses personnes pourraient en bénéficier. Cependant, elles ne touchent pas ces sommes par manque d’informations. Pourtant, ces sommes sont plus que nécessaires dans certaines familles. Par exemple, c’est plus de 500 000 foyers qui pourraient bénéficier du RSA, mais qui ne le touchent pas pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont pas exécuté les démarches pour en faire la demande. Les démarches sont peut-être trop longues, ou peut-être sont-elles trop complexes ou méconnues.

Évidemment, certaines aides sont versées de façon automatique sur les comptes en banque des familles, mais pas toutes. D’autres aides ne sont versées que sous demande, comme le RSA par exemple. Il est donc très important d’être bien renseignés sur ces différentes mesures que proposent les caisses d’allocations familiales pour être certain de bénéficier des bonnes aides et de ne passer à côté.
Par ailleurs, lorsque vous effectuez les démarches, vérifiez vos renseignements d’informations pour qu’ils soient tous entièrement corrects. Celles-ci peuvent être longues, mais elles en valent tout de même grandement la peine.
“Petite aide fait grand bien.”

LeDefiGaBon est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :