Coronavirus : Paris est en alerte maximale, quels sont les restrictions à respecter !

Coronavirus Paris

Cela fait plusieurs semaines que l’on parle d’une dégradation de l’état sanitaire dans la capitale française.

Alors que Marseille a été placé en alerte maximale la semaine dernière, tous les regards sont désormais tourner vers Paris et sa petite couronne. Le gouvernement a du prendre de nouvelles mesures pour limiter la propagation de la COVID-19 dans la capitale et a décidé de placer Paris en alerte maximale.

La situation se dégrade rapidement à Paris

Depuis la rentrée, nous entendons régulièrement les médias dire que la situation sanitaire se dégrade dans les grandes villes et notamment à Marseille, Lille, Lyon ou encore Paris. Le gouvernement qui se voulait rassurant a été dans l’obligation de confirmer. Jeudi 1er octobre, Olivier Véran, ministre de la Santé, s’est dit très inquiet pour la capitale et a promis de nouvelles mesures applicables dès ce lundi dans la capitale.

Coronavirus Paris
Paris en alerte maximale

En effet, depuis quelques jours, les trois seuils qui déterminent le classement d’une zone ont été aisément franchis. Le taux d’incidence pour les plus de 65 ans a dépassé les 100. Les hôpitaux se préparent à recevoir les patients. D’ailleurs, selon l’ARS, plus de 30 % des lits de réanimation disponibles dans la région sont désormais occupés par des patients atteints du coronavirus.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, lance également l’alerte. Elle s’est dite prête à prendre des mesures restrictives et à fermer les bars s’il le faut.

Fermeture des bars dès le 6 octobre à Paris

Dimanche 4 octobre, Matignon a décidé d’intervenir et d’annoncer de nouvelles mesures pour limiter la propagation rapide de la COVID-19 dans Paris et sa petite couronne. Un effort collectif est demandé à chacun. Le télétravail est à privilégier.

Fermeture des bars à Paris
Fermeture des bars dès le 6 octobre

Les universités sont invitées à ne recevoir que 50 % du public dans les zones d’alerte renforcée et maximale. Les fêtes familiales et les soirées sont proscrites. Alors que les bars sont déjà fragilisés à cause du confinement, ils vont de nouveau être dans l’obligation de fermer leurs portes à partir du 6 octobre.

Les restaurants peuvent rester ouverts pour le moment à condition d’appliquer un protocole sanitaire très strict. Ce lundi, à 11h30, Anne Hidalgo et le préfet de police, Didier Lallement, annonceront les mesures qui seront applicables le plus rapidement possible dans la zone.

Ces mesures seront mises en place pour 15 jours renouvelables. Le but est de tester leurs efficacités. Selon certaines informations, les visites dans les EHPAD pourraient être limitées.

Par Luc Durant

Je suis rédacteur depuis de nombreuses années pour plusieurs grands médias français. Passionné de nouvelles technologies et de politique, c'est avec plaisir que je vais partager avec vous mes connaissances.

Ailleurs sur le web

A voir aussi