Notre site web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site web peut également inclure des cookies provenant de tiers comme Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Infos concernant les masques de protection contre le Covid

Les masques de protection sont assez recherchés par le grand public dans le but de lutter contre le coronavirus. Grand public, 3 plis, FFP, Comment faire son choix ? 

C’est une pratique courante depuis longtemps dans les mœurs En Asie, qui va commencer à se répandre dans notre pays à mesure que l’épidémie de covid 19 prend de l’importance. Certes les derniers chiffres sont plutôt rassurant mais dans les lieux publics il est préférable de continuer de le porter car le virus circule toujours

Le dispositif 3 pli anti-projections

Le dispositif chirurgical, le plus courant (le même que porte les médecins et dentistes à longueur d’année) sert à bloquer les secretions lors de l’expiration de celui qui le porte. Utilisé par le malade contaminé, ce dernier évite de contaminer leur entourage. Prenez-garde : Non filtrant, il n’empêche pas l’utilisateur d’être infecté par le coronavirus.

Le masque de protection FFP2 ou masque de protection respiratoire

Il s’agit d’un dispositif de protection conçu pour à couvrir celui le portant à la fois contre l’inhalation de gouttelettes ainsi que contre les particules en suspension dans l’air, qui pourraient renfermer des agents infectieux. Le port de ce type de dispositif de diverses formes est plus difficile (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque 3 pli.

D’après l’Afnor, il en existe trois catégories en fonction de leur rendement, estimée conformément à l’efficacité du filtre et de la fuite au visage : les protections FFP1 filtrant minimum 80 % des particules, les masques de protection FFP2 filtrant minimum 94 % des particules mais aussi les masques de protection FFP3 filtrant minimum 99 % des particules. Sa période d’usage est de 6 heures.

Le Masque grand public à usage non sanitaire

Il appartient à la catégorie de dispositifs à usage non médical et est prévu pour enrichir les précautions nécessaires et de distanciation. Ces masques répondent à des normes sanitaires bien précise dans le but de filtrer les gouttelettes. Les protections à usage des entreprises en relation avec le public destinés à être recommandés à des gens travaillant avec un grand nombre d’individus durant l’exercice de leurs fonctions.

Les masques à but grand public (ceux-ci filtrent pas loin de 70 % des aérosols de 2.5 microns) destinés à l’utilisation des gens avec des contacts peu nombreux avec d’autres individus lors de leurs activités. Ce masque de protection peut être utilisé par l’ensemble des individus. Un visuel d’identification a été désigné afin d’authentifier un masque grand public testé et certifié par l’état.

Comment bien porter votre masque de protection

Le masque n’est efficace uniquement s’il est convenablement ajusté. Les conseils d’un docteur afin de le positionner correctement :

Mettre le masque de protection dans le bon sens. En général, la face colorée doit se trouver vers l’extérieur. Le côté neutre est la face absorbante. Le côté de la barrette métallique doit être appliqué sur le milieu du nez afin de bien protéger le nez. Préférez des modèles avec des attaches élastiques. Le masque sera plus simple à appliquer. Le modèle doit couvrir l’ensemble du visage (voir ici)

Pour finir, porter un masque peut même s’avérer nuisible. En portant ce masque, les gens pensent être protégés et en oublient de se laver les mains. Beaucoup de personnes échangent aisément le savon traditionnel pour du gel hydroalcoolique, plus commode. C’est fort fiable contre l’herpès ou d’autres virus, tandis que les covid sont relativement peu sensibles au gel. Mieux vaut les laver activement avec un bon vieux savon de maison.

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.

Ailleurs sur le web

A voir aussi