L’alligator d’Hitler est mort à l’âge de 84 à Moscou

Son nom ne vous dit peut-être rien mais sachez que ce crocodile était une star du panthéon reptilien. Il est mort de vieillesse le 22 mai dernier à l’âge respectable de 84 ans. Il était pensionnaire depuis 1946 du zoo de Moscou où il coulait des jours heureux.


Une vie peu ordinaire pour un alligator

Qu’est-ce qui faisait de lui une star ? Sa vie peu ordinaire pour un crocodile, et le fait d’avoir appartenu appartenu à Adolf Hitler en personne ! Du moins, c’est ce que dit la légende qui entoure ce crocodile, comme toutes les stars savent s’entourer d’un halo de mystère qui les rende immortelles.

Saturne

Sa vie, en étapes

Néanmoins, on connaît quelques étapes de sa vie, on sait que Saturne était né au Mississippi en 1936 avant d’être transféré en Allemagne, au zoo de Berlin. Le 22 nombre 1943, profitant d’un bombardement allié qui avait tué un bon nombre de ses congénères mais qui l’avait épargné, il s’était fait la belle et avait survécu pendant 3 ans dans les environs. En 1946, les Britanniques l’avaient capturé et remis à l’Armée Rouge pour être transféré au zoo de Moscou.

Le mythe de l’alligator d’Hitler

Le mythe était né. L’animal aurait fait partie de la collection personnelle du führer. Pensez donc : on n’avait pas eu Hitler vivant mais, au moins, on détenait son crocodile ! Détention est un terme un peu fort car Saturne a paisiblement continuer à vivre dans son enclos pendant 74 ans alors qu’un crocodile vit entre 30 et 50 ans.

En 1980, il avait échappé à la mort, une fois de plus, lorsque le toit de son enclos s’était effondré. On dit même qu’il était un gourmet assez capricieux et il aimait bien qu’on lui gratte le dos avec un brosse. Vendredi dernier, il s’en est allé en laissant beaucoup de regrets et de tristesse parmi le personnel du zoo de Moscou.

Qu’il repose en paix !


Ailleurs sur le web

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.