Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Comment est calculé le tarif de l’assurance pour un van de transport de chevaux ?

Comment est calculé le tarif de l’assurance pour un van de transport de chevaux ?

© LeDefiGaBon - Comment est calculé le tarif de l’assurance pour un van de transport de chevaux ?

Consulter Masquer le sommaire

Le van est un engin roulant comme les autres alors, il est impératif de le faire assurer. Le fait de l’utiliser dans le transport de chevaux change la formule d’assurance. Celle-ci devient spécifique au type d’utilisation de votre moyen de déplacement équin. Il convient de vous informer suffisamment pour trouver le service qui couvre précisément votre besoin sans coûter excessivement cher.

Apprendre à monter dans le van

Comment est calculé le tarif assurance van chevaux ? #

Avant de calculer l’assurance van, la structure auprès de laquelle vous souscrivez procède à une évaluation de votre remorque. Certains détails propres à cette dernière ont leur influence sur le calcul. Ils se composent de :

À lire Quelles sont les principales étapes et défis à surmonter pour ouvrir une franchise de restauration ?

  • Marque et modèle ;
  • Taille du van ;
  • Valeur des éléments transportés (équipement et chevaux) ;
  • Antécédent du conducteur (incidents et réclamations) ;
  • Fréquence d’utilisation du van.

Vous devez renseigner avec le maximum de précision pour être facturés de façon proportionnelle à votre profil. Il vous sera demandé par exemple si vous êtes propriétaire ou locataire du van et s’il est mis en location à d’autres.

Vous allez expliquer si les chevaux transportés vous appartiennent tous ou si certains appartiennent à d’autres personnes. Tout ce qu’il faut savoir sur vous ou votre engin compte pour déterminer le coût de votre assurance. Celui-ci oscille entre 180 et 250 euros pour les formules moyennes.

Que contient une assurance pour van de transport de chevaux ? #

Les situations couvertes par l’assurance spécifique pour le moyen de déplacement de vos chevaux englobent :

  • Responsabilité civile (dommages causés aux autres) hors ou dans la circulation ;
  • Aléas climatiques (orages, grêles, tempêtes…) ;
  • Chocs ou dommages liés aux accidents ;
  • Vol ;
  • Incendie ;
  • Menaces juridiques.

Vous devez respecter les cas d’exception prévus par votre contrat et qui sont précisés. La couverture de votre van est valable seulement pour chaque situation sauf lorsque vous conduisez en état d’ivresse. Aussi, l’assureur ne vous rembourse pas si vous avez mis la remorque en location.

À lire Combien coûte une installation adiabatique pour une entreprise ?

Quelques options supplémentaires peuvent entrer dans le contenu du contrat et constituer une protection utile. Il s’agit de l’assurance pour les cas de panne et pour des frais qui gonflent la facture d’un sinistre comme le remorquage.

Dans les cas plus graves, si un décès ou une perte d’emploi survient, l’assureur prévoit une compensation spéciale pour aider dans les limites du contrat.

Quels conseils supplémentaires pour sécuriser le van et vos chevaux ? #

Prenez quelques initiatives pour protéger le van et son contenu, de potentielles menaces, même celles contenues dans le contrat. Verrouillez régulièrement l’attelage de la remorque une fois qu’elle est garée. Gardez le numéro d’immatriculation ou numéro VIN de la remorque en prenant une photo sur votre téléphone.

Gardez des informations pouvant indiquer que le van vous appartient en tout lieu et circonstance. Même si vous écartez des options de couverture pour un coût avantageux, incluez toujours le vandalisme et le vol dans les clauses.

À lire Quels sont les avantages d’un mini prêt rapide sans justificatif ?

Et prenez une assurance distincte pour votre cheval parce que celle du VAN ne couvre pas ses soins. Pourtant, certaines factures de vétérinaires sont colossales et l’animal est susceptible de se blesser ou de mourir dans un accident.

LeDefiGaBon est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :