Décès de Kim Jung Gi : l’artiste célèbre décède d’une crise cardiaque à l’âge de 47 ans

Afficher Masquer le sommaire

Kim Jung Gi, un artiste dessinateur sud-coréen de renom, figure parmi les grands dessinateurs de sa catégorie. Il est venu à Paris pour signer la collaboration avec Paris Saint-Germain ou le PSG. Au départ, à l’aéroport de Roissy–Charles-de-Gaulle, Kim Jung Gi a été pris d’une forte douleur à la poitrine, ce qui lui a valu une intervention médicale dans un établissement sanitaire le plus proche. Malheureusement, le célèbre artiste sud-coréen Kim Jung Gi n’a pas tenu le coup et décède suite à une crise cardiaque à l’âge de 47 ans. Le monde du dessin est secoué et est en deuil. Avant de relater les événements sur ce qui s’est passé autour du décès de l’artiste Kim Jung Gi, faisons un petit détour sur son parcours de dessinateur, ses œuvres, le père de famille qu’il a été et tout ce qu’il y a à connaître sur ce grand dessinateur sud-coréen.

Kim Gi Jung : un dessinateur de renom

Cet artiste sud-coréen a grandi dans la province de Kyongki à Goyang-Si (Corée de Sud). Kim Jung Gi a intégré l’École des Beaux-Arts à l’âge de 19 ans pour en sortir avec un master en art et design.

Kim Jung Gi : son parcours

Pour parfaire ses techniques de dessin, il entre ensuite à l’Université de Busan sur la côte Ouest pour une durée d’étude qui durera 3 années. Comme tout homme, il a servi son pays en intégrant les forces spéciales de l’armée pendant 2 ans. De cette expérience est sorti son premier œuvre intitulé « Funny funny », paru dans l’édition de Young Jump (un magazine manga).

Kim Jung Gi est réputé pour son talent de dessinateur de bandes dessinées, mais également, il est un influenceur célèbre sur les réseaux sociaux.

Kim Jung Gi et ses dessins

La suite, c’est que Kim Jung Gi produit œuvre après œuvre avant de se lancer dans l’enseignement de la bande dessinée coréenne ou le « manhwa » dans quelques universités et écoles privées :

  • 2007 : Kim Jung Gi produit son premier SketchBook ;
  • 2008 à 2010 : l’artiste dessinateur écrit Tiger the Long Tail (TLT) en 6 volumes ;
  • 2011 : sorti du deuxième SketchBook ;
  • 2013 : sorti du troisième SketchBook ;
  • 2014 : en collaboration avec l’auteur écrivain Jean David Morvan, il illustre de son talent le comic Spy Games (édition Glénat) ;
  • 2015, 2016 et 2017 : Kim sort 3 autres SketchBook.

Lartiste-Kim-Jung-Gi

Le célèbre artiste sud-coréen a également multiplié les collaborations avec des auteurs, notamment l’auteur Bernard Weber. Kim Jung Gi a illustré une nouvelle collection de l’auteur écrivain Bernard Weber Paradis (en 2010) et la nouvelle Troisième humanité (en 2013). En 2016, Kim Jung Gi, en collaboration avec l’auteur écrivain Jean David Morvan, produit Mc Curry, New York 11 septembre 2001 (l’histoire du célèbre photographe américain).

Les œuvres de Kim Jung Gi sont considérées comme un véritable art. De ce fait, les œuvres du célèbre auteur ont également été exposées dans la galerie de Daniel Maghen, rue du Louvre à Paris.

Ce qui revient à l’annonce de la triste nouvelle sur le décès du célèbre caricaturiste, survenu le 3 octobre lorsqu’il s’apprêtait à s’envoler pour les States.

Kim Jung Gi : une disparition soudaine

En terminant sa tournée d’Europe par la France, dans la Ville Lumière, Kim Jung Gi a scellé une collaboration avec le Paris Saint-Germain lors de la rencontre entre le PSG et l’OGC Nice. Il a illustré sur une toile blanche des joueurs parisiens devant quelques fans.

L’annonce officielle du décès de Kim Jung Gi est sortie sur les réseaux sociaux quelques jours après son décès. Cette triste tâche a été laissée au soin de son proche collaborateur Hyun Jin Kim. Dans ce communiqué, le collaborateur de Kim Jung Gi mentionne sa disparition comme étant trop soudaine. En effet, le célèbre illustrateur pour bande dessinée avait encore quelques projets en cours, qui malheureusement en resteront là.

Lorsque Kim Jung Gi est arrivé à l’aéroport de Roissy–Charles-de-Gaulle où il devait embarquer pour le sol américain, il a soudainement senti une forte douleur à la poitrine. Le caricaturiste est évacué de suite à l’hôpital le plus proche pour une urgence où il a laissé la vie.

Kim Jung Gi est décédé à l’âge de 47 ans à la suite d’un infarctus du myocarde ou communément appelé une crise cardiaque.

Ainsi, après l’annonce du décès de Kim Jung Gi, le défunt a laissé tout un petit monde en deuil : sa femme, ses enfants, les élèves de l’école de dessin Anichanga Art School qu’il a créée à Séoul, les amis et collaborateurs auteurs-écrivains (Jean David Morvan, Bernard Weber) et spécialement les fans.

Il a été un père et un époux aimant pour sa famille, notamment sa femme et ses enfants.

Par ailleurs, vous pouvez venir admirer les œuvres ou les drawing show de Kim Jung Gi dans la galerie Daniel Maghen, rue du Louvre à Paris, en France. Ce sera un hommage français rendu par la galerie Daniel Maghen.

Le monde des métiers et des arts pleure un célèbre caricaturiste âgé de seulement 47 ans. 

Accueil / People / Décès de Kim Jung Gi : l’artiste célèbre décède d’une crise cardiaque à l’âge de 47 ans