Le réalisateur à succès Luc Besson gagne son procès face à Sand Van Roy !

Afficher Masquer le sommaire

La vie du réalisateur Luc Besson, n’est visiblement pas le plus reluisant depuis plusieurs années déjà. Le réalisateur a été confronté à une affaire d’agression sexuelle à l’endroit d’une de ses collaboratrices. Suite à maints allers-retours au tribunal, le verdict tombe enfin. Luc Besson est acquitté. Il s’en sort indemne et reprend le cours normal de sa vie.

Une bataille juridique remportée par Luc Besson

Une sombre histoire accable le réalisateur Luc Besson depuis trois ans déjà. Il a été accusé de viol par Sand Van Roy. Face à cette histoire, le réalisateur semble avoir réussi finalement à sortir son épingle du jeu. Sous la demande du ministère public, la juge Marie-Claire Noiriel prononce un non-lieu en faveur de Luc Besson.

En effet, plusieurs paramètres n’ont pas permis au parquet de caractériser davantage les éléments constitutifs de l’infraction de viol. Et ce, en tenant compte naturellement des auditions et expertises de la partie civile, l’interrogation de l’accusée. Tout ça, sans omettre également les investigations sur commission rogatoire.

Il faudrait noter que la défense de l’actrice avait eu à faire au total 14 demandes d’actes. En occurrence l’audition de la plaignante qui n’a été entendue que pendant l’enquête préliminaire. Mais au final, tout ça a été débouté. C’est réellement une procédure parfois très technique. L’appel de Francis Szpiner, l’avocat de la plaignante a donc été rejeté le 12 juillet dernier.

La joie au beau fixe du côté de l’avocat de Luc Besson

La joie est à son maximum du côté de l’avocat de Luc Besson qui épouse ce nouvel avis en faveur de son client. Il confie « Cette décision ne me surprend pas, car elle correspond aux faits établis dans le dossier ».

Il se réjouit fortement que Luc Besson ait été entendu en audition libre dans cette affaire. Ce dernier a été même placé sous le statut de témoin assisté en janvier dernier. Belle réussite qui ne peut que donner de la joie au cœur.

L’accusé se défend face aux faits

Luc Besson affirme « Je n’ai jamais exercé aucun geste violent ni aucune contrainte sur Mme Van Roy ni sur aucune autre femme ». Le réalisateur ajoute également que si l’actrice avait émis le souhait d’arrêter ou de modifier leur relation, il l’aurait fait. Et ce, avec un grand respect à l’appui.

Il précise également qu’il n’a aucun antécédent judiciaire de violence ou en rapport avec les femmes. Des faits, que les policiers ont confirmé sans hésitation.

Les aveux de l’actrice Sans Van Roy

Face à toute cette situation, Sand Van Roy avoue également s’être rendue volontairement à l’hôtel Bristol. C’est le lieu où le présumé viol est censé s’être produit. Toutefois, ses accusations ont été maintenues. Elle a également assuré avoir subi quatre rapports sexuels non consentis avec le cinéaste.

Hormis ça, elle précise aussi avoir été suivie par un psychologue durant la période du viol présumé. Pour elle, la relation qu’elle entretenait avec le réalisateur Luc Besson était une véritable contrainte. Tout compte fait, elle n’a pas apporté réellement d’éléments nouveaux sur les faits proprement dits.

Accueil / People / Le réalisateur à succès Luc Besson gagne son procès face à Sand Van Roy !