YouTube : VTubers banni après avoir diffusé du porno Splatoon 3

Afficher Masquer le sommaire

Sachez qu’après Google, YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé sur le web. Si vous êtes l’un des Youtubeurs qui utilisent fréquemment la plateforme, vous devez savoir que ce dernier somme les abonnés à respecter les conditions d’utilisation. En cas de non-respect de ces politiques d’utilisation, le contenu diffusé par l’utilisateur peut être suspendu ou même supprimé par YouTube. En ce qui concerne les vidéos pornographiques en live, le verdict est sans appel. Alors que YouTube a l’habitude de ne pas gérer le contenu problématique sur sa plateforme, il semble que des VTubers ont été bannis de la plateforme après avoir diffusé un streaming pornographique en live sur Splatoon 3.

En avril 2022, un pareil incident s’est déjà passé sur Twitch avec un VTuber célèbre. Ce VTuber populaire avait été banni sur Twitch sachant qu’il comptait plus de 567 000 abonnés sur YouTube. Selon les actualités, ce YouTuber virtuel n’a pas respecté les conditions d’utilisation de la plateforme. Ce fut le cas de plusieurs autres VTubers qui ont répandu une vidéo pornographique à l’aide d’un jeu virtuel sur YouTube. Ils ont également été bannis de la plateforme.

Bannissement des VTubers sur YouTube : ce qui s’est vraiment passé

Ces derniers temps, le contenu pornographique sur le jeu Splatoon 3 inondait les actualités. Sachez que Splatoon 3 est l’un des jeux vidéo conçus par Nintendo. Comme Nintendo n’a pas pour habitude d’associer ses franchises à des contenus adultes destinés aux abonnés, c’est en live que plusieurs Vtubers japonais ont diffusé allègrement le fichier pornographique en arrière-plan sur le jeu. 

Sinsogumi semble être une festivité, voire un groupe de VTubers du Japon, qui consiste à faire une compétition plus ou moins amicale. Par conséquent, le VTuber qui sera banni en premier sur YouTube pour avoir publié des contenus interdits sera déclaré perdant de la compétition. Ainsi, pour être éligibles aux sanctions, ils devaient couvrir le terrain de jeu avec le plus de peinture possible sans surexposer la vidéo en arrière-plan. Un défi dont Ikinone Tomeru, leader d’un VTuber, semble avoir perdu et qui a pris le temps de tourner une vidéo pour s’excuser de l’accident avant qu’il ne soit banni du monde virtuel.

Selon les actualités et le rapport Kotaku, l’accident a été mis à jour par Nintendo et via ses comptes officiels japonais. Il a été rappelé que les contenus interdits pouvaient être supprimés, et même poursuivis par l’autorité. Il a provoqué un certain buzz au Japon et ceci est devenu une tendance sur Twitter avec le jeu vidéo pour adultes « Splatoon AV ». Reste à savoir si le groupe de Vtubers a pris conscience de ce qu’il a fait, ou si ce dernier va maintenant jouer dans les limites de ce qui est acceptable.

 Splatoon-3-gameplay

Bannissement des VTubers sur YouTube : l’annonce du concepteur du jeu

Selon les actualités, le but qui se cache derrière cette cascade ridicule était simplement de rivaliser avec les membres de Youtubeurs virtuels et d’être le dernier à être banni de la plateforme. Chaque équipe a utilisé un logiciel de diffusion en direct pour masquer la couleur de l’encre de son adversaire comme un écran vert et la remplacer par un streaming porno. La première équipe qui est repérée par la plateforme est donc celle qui perd la partie. Après l’accident, Nintendo a publié de vagues avertissements sur Twitter à propos de l’utilisation d’œuvres protégées par le droit d’auteur sur des plateformes telles que YouTube.

Les utilisations contraires à l’ordre public et aux bonnes mœurs, les faits qui violent intentionnellement les règles d’une plateforme, les actes qui franchissent les règles de partage et les actions qui encouragent la diffusion des contenus interdits seront supprimés ou poursuivis.

Bien que la mise à jour ne cible pas spécifiquement l’incident en question, il faut préciser que Nintendo ne souhaite pas que ses jeux soient utilisés comme moyen de distribution de vidéos pornographiques aux abonnés.

Bannissement des VTubers sur YouTube : les excuses de la part des Youtubeurs virtuels

Suite au bannissement, certains membres se sont excusés suite à la controverse sur leur émission, tels que :

  • Sofia Sapphire ;
  • Kudoa Tatsuki ;
  • Teriteri Bouzu ;
  • Kimiko Kikaze.

Sophia Sapphire après s’être excusée d’avoir enfreint les politiques de YouTube et du concepteur de jeux virtuels a annoncé qu’elle fera une pause pendant un mois. Tatsuki Kudoa s’est également excusé et a ajouté qu’il supprimerait son compte pour éviter que quelque chose comme ça ne se reproduise. Quant à Teriteri Bouzu, ce dernier s’est excusé sur Twitter, en changeant sa biographie avec des mots de pardon. Enfin, le Youtuber virtuel Kimiko Kikaze, qui a eu l’idée de ce concours bizarre, s’est également excusé après la suppression de sa chaîne.

Il faut préciser que YouTube est régi par des conditions d’utilisation qui s’appliquent à tous les membres et abonnés de la plateforme, quel que soit le nombre des followers que l’on enregistre. Sachez que le réseau social a récemment banni plusieurs de ses Youtubeurs virtuels pour un pari ridicule. Espérons que ce sera un incident isolé qui n’aura pas de suite.

Accueil / Emissions Tv / YouTube : VTubers banni après avoir diffusé du porno Splatoon 3