TikTok : Les influenceurs s’en sortent intacts de la pandémie !

TikTok

La pandémie a impacté grandement les acteurs du marché économique, personne ne peut dire le contraire. Tous les secteurs sont concernés par cette crise, y compris les influenceurs sur TikTok.

D’après une étude réalisée sur le sujet auprès des chefs d’entreprises américaines, ils ont été contraints de diminuer le budget alloué au marketing global à cause des activités qui ont été freinées. Ce qui n’est pas réellement le cas du marketing d’influence sur TikTok qui semble ne pas avoir été entravé par la pandémie.

Les influenceurs TikTok sont moins touchés par la pandémie

Selon une statistique donnée, environ 67 % des entreprises ont diminué près de 41 % leurs dépenses consacrées aux influenceurs des plateformes. Cependant, ces données semblent varier grandement selon le support utilisé.

TikTok
L’application TikTok

En effet, un rapport sorti sur la plateforme Traackr a permis de voir clairement que certaines plateformes ont été moins impactées par la crise. Cette étude a été alors réalisée sur une vingtaine de marques et plus de 40 000 influenceurs actifs aux États-Unis, en Europe et au Canada.

Cela permet donc d’avoir une vue d’ensemble sur les statuts du marketing d’influence au cours de ces six derniers mois suivant la pandémie. Cela concerne plusieurs domaines, dont la mode, la beauté, la nourriture, les boissons, ainsi que les autres produits et services catégorisés « lifestyle ».

Un taux d’engagement plus important selon les plateformes

En cette période de pandémie, la plateforme chinoise TikTok semble être le réseau social d’influence le moins impacté par la crise. Bien au contraire, il connait une vraie hausse notamment durant le confinement. Les actifs y étant en hausse impressionnante de 368 %, ce support marketing est très privilégié des entreprises. Par ailleurs, l’engagement des followers s’envole à + de 298% ce qui fait que les publications sponsorisées connaissent une augmentation d’environ 95 %.

Quant aux réseaux sociaux les plus victimes de la crise, Twitter passe en premier lieu. On y note en effet une baisse s’élevant à 43 % pour les influenceurs. Quant aux publications sponsorisées, cette baisse est autour de 65 %. Par ailleurs, le niveau d’engagement a connu un certain recul.

En ce qui concerne Instagram, la plateforme s’en tire à peine mieux. La situation ne présage rien de bon, mais moins mauvais que sur Twitter. Effectivement, une diminution des influenceurs actifs et des publications sponsorisées y est également constatée. L’engagement de son côté ne promet rien d’espéranto.

Pour le cas de YouTube, la plateforme fait également face à des difficultés bien que cela concerne uniquement les situations moins importantes. Avec un taux d’influenceurs actifs et des posts sponsorisés en baisse, la plateforme a aussi du mal à sortir vivante de la crise. Quoi qu’il en soit, avec le retour progressif à la vie normale, la situation devrait retourner à la normale, d’ici quelques semaines.

Ailleurs sur le web

Par Esteban Cardot

Auteur de publications dans de nombreux domaines, ce diplômé en marketing digital sait s'appliquer à la tâche pour offrir aux lecteurs la bonne information.