Influence des réseaux sociaux sur la santé mentale des jeunes : TikTok lance une nouvelle fonctionnalité pour pallier cela !

Afficher Masquer le sommaire

Qu’on veuille l’admettre ou non, on passe plus de temps sur les réseaux sociaux qu’on ne le pense. Interactifs, divertissants et didactiques, ils sont devenus des outils absolument précieux dans notre quotidien. Mais de temps à autre, ils sont susceptibles d’affecter la santé mentale des jeunes gens qui constituent une majeure partie des utilisateurs. TikTok, un des médias sociaux les plus célèbres y a vite compris quelque chose et propose des solutions que nous allons découvrir ici.

Des ressources d’aide locale et des contenus éducatifs dans la barre de recherches : des déclencheurs de mise en garde !

Dans sa nouvelle solution de protection des jeunes faces aux dangers pouvant affecter leur mental liés à l’utilisation des réseaux sociaux, TikTok a mis en place des trigger warning sur son interface. Il s’agit d’une solution pour se prémunir contre le badd buzz et de protéger les utilisateurs contre un certain nombre de contenus sensibles.

Outre les challenges douteux et les vidéos aberrantes de danses diverses publiés sur ce réseau social par les jeunes créateurs, certains professionnels proposent des vidéos informatives sur des thèmes d’intérêts. Il s’agit notamment de la santé mentale, du racisme, de l’homophobie et d’autres.

« Bien que nous n’autorisions pas les contenus qui encouragent, glorifient ou normalisent le suicide, l’automutilation ou les troubles de l’alimentation, nous soutenons les personnes qui choisissent de partager leurs expériences afin de sensibiliser le public, d’aider d’autres personnes en difficulté et de trouver un soutien au sein de notre communauté », a nuancé un communiqué par la plateforme ce 14 septembre.

Bien que le réseau social propose déjà des trigger warnings, ceux-ci vont contribuer davantage à contrer l’effet négatif des contenus sensibles sur la santé mentale des jeunes. Désormais, la plateforme va intégrer des guides sur les ‘’signes de difficulté’’ et des conseils pour générer des liens sur l’image corporelle et l’alimentation.

Un peu à l’image de Google, lorsqu’un internaute va lancer une recherche sur les techniques de suicide, TikTok proposera dans sa barre de recherche, des ressources d’aides locales ainsi que des contenus éducatifs.

L’efficacité des Trigger Warning : un couteau à bout tranchant ?

L’accessibilité aux guides proposés par TikTok reste à désirer. Les contenus, créées sous l’expertise des organisations réputées comme L’International Association for suicide Prévention ou la National Eating disorders Association ne sont pas accessibles en un clic. Il faudra se rendre dans les paramètres de son profil, dans la rubrique sécurité, choisir moins d’usage avant d’y accéder.

À cela, s’ajoutent les propres mises en gardes de la plateforme selon lesquelles les conseils qu’ils prodiguent ne sauraient être identifiés à un diagnostic professionnel. Comment être sûr de convaincre une audience constituée de jeunes qu’on peut facilement impressionner ?

Il faut également savoir si les triggers warning sont des solutions fiables pour se protéger. Il n’en demeure pas moins qu’ils peuvent faire preuve d’une efficacité relative, mais peut être aussi un couteau à double tranchant. Des études allant justement dans ce sens ont montré que ces déclencheurs d’avertissements pouvaient «  augmenter la perception du traumatisme comme étant un élément central de l’identité, ce qui peut aggraver l’impact du syndrome de stress post-traumatique à long terme ».

D’une manière ou d’une autre, cette nouvelle formule de TikTok est la bienvenue même si des améliorations sont toujours attendues.

Accueil / Lifestyle / Influence des réseaux sociaux sur la santé mentale des jeunes : TikTok lance une nouvelle fonctionnalité pour pallier cela !