L’ail ce condiment souvent utilisé en cuisine, mais qui a de véritables vertus sur la santé !

Afficher Masquer le sommaire

L’ail est l’un des principaux condiments de la cuisine française. Pour cause, sa saveur puissante est inégalée et peut rehausser la saveur de vos plats préférés. Blanche, rouge ou violette, elle est cultivée dans le monde entier, ravissant les amateurs de cuisine. Sur le plan nutritionnel, l’ail n’est pas en reste, car il possède des caractéristiques atypiques et a gagné la reconnaissance comme un véritable allié santé.

Valeur nutritionnelle et calorique de l’ail

Lorsqu’il est consommé en petites quantités, l’ail fournit très peu de nutriments. D’autre part, lorsqu’une grande quantité d’ail est consommée tout au long de la journée, elle se révèle être une source de certains nutriments. L’ail par exemple est, une excellente source de manganèse et de vitamine B6, ainsi que de phosphorées, fer, de cuivre, de sélénium et de vitamine C.

L’ail et ses nombreux bienfaits pour la santé

En raison de son acide phénolique, l’ail peut agir comme un puissant antiseptique pour les systèmes digestif et respiratoire (infections du nez, de la gorge et des bronches). On pense que sa fluidisation du sang et sa capacité à dissoudre les petits caillots peuvent ralentir le développement de l’athérosclérose.

Ses principes actifs, peuvent par ailleurs, dilater les artères coronaires et contribuer à la prévention de l’angine de poitrine. Il peut abaisser le taux de cholestérol et soulager les maladies circulatoires telles que l’hypertension artérielle. Pour abaisser la glycémie, l’ail est également un complément alimentaire précieux pour les diabétiques.

Consommé régulièrement, on pense qu’il aide à prévenir le cancer de l’estomac, du côlon et du rectum et qu’il est efficace contre les vers intestinaux. L’inuline étant un probiotique naturellement contenu, elle peut également aider à la digestion en favorisant le développement de la flore intestinale.

Avantages de l’ail

À tous ces avantages, il faut ajouter ses effets préventifs et thérapeutiques sur le rhume, car il contient des vitamines A, B, C et E, ainsi que la présence d’allicine (une molécule antibiotique).

L’ail est un très vieux remède traditionnel. Avant l’invention des antibiotiques, l’ail pouvait guérir diverses maladies, de la tuberculose à la fièvre typhoïde. Il a également été utilisé pour soigner les blessures pendant la Première Guerre mondiale. Non seulement qu’il peut combattre les infections, l’ail peut également renforcer les effets des antibiotiques chimiques et anticiper leurs effets secondaires.

L’ail, astuces et usages

Il est conseillé d’utiliser régulièrement des gousses d’ail hachées ou écrasées (ou cayeux) en cuisine pour bénéficier de ses bienfaits et renforcer le système immunitaire. C’est un bon tonique. Cependant, sa réputation est très mauvaise, aussi raisonnable soit-elle, non pas pour chasser le vampire, mais parce que la mauvaise haleine qui fait expirer le corps, peut prendre jusqu’à 24 heures pour l’éliminer.

Pour pallier cet inconvénient, des perles contenant de l’huile d’ail peuvent être trouvées dans les pharmacies et magasins spécialisés. Ils augmentent la résistance du corps aux infections.

Pour pouvoir désinfecter les plaies et les ulcères, utilisez 10 % de jus d’ail et 1 % à 2 % d’alcool, ou faites une compresse de vinaigre d’ail à partir de 30 grammes d’ail moulu et faites-la tremper dans un demi-litre de vinaigre pendant 10 jours. Enfin, pour les piqûres de guêpes et autres insectes, retirez le dard et essuyez la zone mordue avec un morceau d’ail.

Accueil / Lifestyle / L’ail ce condiment souvent utilisé en cuisine, mais qui a de véritables vertus sur la santé !