Les vertus cachées du thé, une boisson rajeunissante que beaucoup commencent par adopter !

Afficher Masquer le sommaire

Le thé est une boisson énergisante originaire de l’Inde et de la Chine. Consommé depuis plusieurs siècles dans le monde, il peut être présenté sous diverses formes. Le thé vert qui contient des polyphénols, de puissants antioxydants, des flavonoïdes et catéchines. 

Le thé noir et le thé oolong qui sont très consommés. Quelles sont donc les vertus cachées de cette boisson tant prisée ?

Le thé : il réduit les risques de cancer

Les antioxydants ont un effet protecteur contre le cancer. D’après de nombreuses études effectuées, un lien a été établi entre la consommation de thé et le risque de cancer réduit. Ainsi, une étude menée en 2006 a permis de découvrir que les femmes qui boivent le plus de thé vert ont la possibilité de réduire à 22 % leur risque de cancer du sein. 

De même, une autre étude menée sur 69 710 femmes chinoises a révélé que celles qui boivent du thé vert avaient un risque de cancer colorectal réduit jusqu’à 57 %.

Le thé : un préventif contre les maladies cardiovasculaires

La consommation du thé vert favorise une réduction de la mortalité de même que pour les causes cardiovasculaires. Ainsi, une étude de 2006 portée sur le suivi de 40 000 Japonais âgés de 40 à 79 ans pendant 11 ans a été menée. 

Les résultats ont par la suite montré que ceux qui buvaient plus de cinq tasses de thé vert par jour avaient moins de risque de décès liés aux problèmes cardiovasculaires. 

En effet, chez les femmes, le risque était de 31 % pour les décès liés aux maladies cardiovasculaires. Hormis cela, consommer du thé peut participer rigoureusement à la réduction du risque d’AVC. L’effet cardioprotecteur du thé serait donc sans doute lié à la présence de gallate d’épigallocathéchine (EGCG). 

Un allié minceur

Les compléments alimentaires généralement proposés pour la perte du poids contiennent très souvent du thé vert. Un essai clinique portant sur 240 hommes et femmes a été réalisé durant 12 semaines dans ce cas. Les résultats ont révélé que le thé vert réduisait le pourcentage de graisses du corps, du tour de la taille, de la graisse abdominale et du poids. 

Bien au-delà de ces résultats, il faudrait considérer avec prudence les effets sur le poids, car ils ne sont pas toujours significatifs. De même, l’injection de thé vert a favorisé une augmentation de l’oxydation des graisses de 17 %.

Lutte effective contre le diabète de type 2

Le diabète de type 2 survient lorsque le glucose est élevé dans le sang. Il est cependant caractérisé aussi par une résistance à l’insuline ou une difficulté à en produire. 

En effet, il a été attesté que la boisson énergisante (thé vert) peut réduire la glycémie. De même, la gallate d’épigallocatéchine (EGCG) du thé vert réduit quant à lui, le risque accru de résistance à l’insuline chez des rongeurs. Ces faits sont attestés par une étude réalisée sur des Japonais. 

Cette étude a révélé que les personnes qui boivent le plus de thé vert réduisent à une hauteur de 42 % leur risque de diabète de type 2. Un soulagement donc pour les plus craintifs. On ne pourrait pas se passer également de l’effet rajeunissant que procure la consommation régulière de thé vert. Mais il faudrait veiller à ne pas en abuser.

Accueil / Lifestyle / Les vertus cachées du thé, une boisson rajeunissante que beaucoup commencent par adopter !