Quelques vertus de la Menthe poivrée dont vous ignorez totalement l’existence !

Afficher Masquer le sommaire

La menthe poivrée ou l’huile essentielle de Menthe poivrée est largement utilisée dans l’industrie médicale, alimentaire et on la retrouve comme ingrédient de nombreuses préparations pharmaceutiques. On peut citer les sirops et les pastilles contre la toux et le rhume, les lotions, les onguents ou les crèmes antiseptiques, anesthésiques locaux, etc. Voici quelques vertus de la Menthe poivrée dont vous ignorez totalement l’existence.

Antispasmodique

 Plusieurs essais effectués en majorité au Japon démontrent que l’huile essentielle de menthe poivrée réduit les spasmes des intestins causés par des interventions comme le lavement baryté ou l’endoscopie abdominale. Certains de ces essais indiquent qu’elle peut être aussi ou même plus efficace qu’un antispasmodique classique administré par injection.

Contre les Maux de tête.

 On a mené deux essais cliniques préliminaires visant à vérifier l’efficacité de l’application d’huile essentielle de menthe poivrée pour soulager les maux de tête liés à la tension nerveuse. Selon le plus récent, frictionner les tempes avec une solution alcoolique renfermant 10 % d’huile essentielle serait aussi efficace qu’une dose de 1 000 mg d’acétaminophène (Tylenol®).

Dans le cas de migraines et maux de tête, l’huile essentielle de Menthe poivrée s’utilise en application locale (idéalement diluée, max 10 %), sur les zones du front, les tempes, les sinus. Après application, masser ces zones avec insistance du bout des doigts, idéalement sur des points d’acupuncture.

Contre les nausées et vomissements

Vous pouvez en mettre deux gouttes sur un sucre, cinq à six fois par jour. Vous pouvez aussi en mettre deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans une cuillère de miel, pour éviter de manger trop de sucres. Le mal se dissipe en deux ou trois jours maximum. Vous pouvez aussi respirer le flacon de menthe poivrée. Cela agit comme une inhalation. Cette méthode est moins puissante, mais fonctionne assez bien à court terme.

Gerçures des seins (allaitement).

Les gerçures causées par l’allaitement sont très douloureuses et sont une des principales raisons de son abandon. Au cours d’un essai comparatif sur 216 femmes qui allaitaient leur premier bébé, un gel contenant 0,2 % de menthe poivrée a été plus efficace que de la lanoline purifiée et qu’un gel placebo pour réduire le nombre de gerçures sur les mamelons. Une autre étude suggère également que l’huile de menthe poivrée diminue les gerçures de seins chez les femmes allaitantes.

Contre la fatigue

Quand on se sent fatigué, harassé par les journées de travail longues et répétées, il suffit de mettre deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre, et d’en manger un matin et soir. Cela évite d’acheter des vitamines et permet de ne pas avoir un recours systématique aux médicaments.

Troubles digestifs

En ce qui concerne les troubles digestifs, la menthe poivrée favorise tout d’abord la vidange gastrique : l’estomac se vide plus vite, ce qui soulage les sensations de distensions de l’estomac et peut être utile en cas d’aigreur gastrique. À cela s’ajoutent des propriétés spasmolytiques, anti-inflammatoires et carminatives (anti-flatulence) qui confèrent à la Menthe poivrée une action prouvée cliniquement sur plusieurs maux digestifs.

Prendre de 2 à 4 gouttes d’huile essentielle diluée dans un peu d’huile végétale, 3 fois par jour. Commencer avec 2 gouttes afin d’apprivoiser la forte saveur de menthol qui peut surprendre les papilles.

Accueil / Lifestyle / Quelques vertus de la Menthe poivrée dont vous ignorez totalement l’existence !