Santé et bien-être : que faut-il faire lorsqu’on perd son odorat ?

Afficher Masquer le sommaire

Pour vivre avec une pleine jouissance de ses facultés physiques, l’être humain a notamment besoin du fonctionnement optimal de ses cinq sens à savoir la vue, le toucher, le goût, l’ouïe et l’odorat. Lorsqu’un dysfonctionnement appelé anosmie survient au niveau de ce dernier sens, c’est donc plusieurs capacités de l’homme qui se voient diminuées. Heureusement, il existe des solutions pour arriver à corriger progressivement le handicap lié à la perte de l’odorat.

Identifier au départ la cause de votre perte d’odorat

Avant de s’attaquer directement au mal, il est avant tout important de prendre le temps et la peine de savoir les circonstances qui ont entrainé au niveau de votre nez la non-perception des senteurs. Au fil de l’évolution de la médecine, les spécialistes de la santé ont d’ailleurs identifié une liste de facteurs à la base de ce phénomène.

En premier lieu, l’anosmie peut être due à un traumatisme crânien subi qui a pour dommage collatéral de nuire au nerf olfactif. En second lieu, il peut s’agir d’une perte d’odorat temporaire suite à la prise d’une substance médicamenteuse au niveau des narines.

En troisième lieu, on peut relier ce phénomène au vieillissement progressif qui a tendance à réduire la perception des odeurs chez l’être humain.

Le cas spécial d’anosmie entraînée par la Covid-19

Il est également très important de souligner au niveau de l’anosmie qu’elle a été identifiée comme un des principaux symptômes au niveau de certaines formes de virus notamment celle de la Covid-19.

En effet, la majorité des patients touchés par la pandémie ont perdu pendant leur état de maladie le sens de l’odorat.

Le training olfactif, le remède sur lequel s’accorde la communauté scientifique médicale

Il est important de savoir avant tout que l’anosmie est rapidement et totalement guérie en fonction de son origine. Les résultats de satisfaction varient donc d’un patient à un autre.

Ce qui est par contre évident, c’est que le training olfactif est un traitement qui permet de garantir même dans une proportion moindre, le retour des facultés de perception de l’odorat des éléments de la vie de tous les joueurs.

Il se présente en un programme de rééducation quotidienne qui consiste à réapprendre à sentir des parfums et arômes de son environnement immédiat. Les exercices doivent se faire généralement au moins deux fois par jour.

Chaque test de sensation olfactive doit durer au moins 05 minutes au début du programme de rééducation. Cette durée de senteur pourra être plus tard revue à la baisse en fonction des améliorations obtenues.

Suivant une période de 03 mois, le training olfactif arrive en principe à produire des avancées notables en fonction des catégories de patients.

La rééducation du sens de l’odorat par les huiles essentielles, une méthode de plus en plus utilisée

Pour pallier la certaine lenteur de résultats au niveau du training olfactif classique, certains spécialistes notamment Jean Michel Maillard et Hirac Gurden préconisent le recours aux huiles essentielles.

Le protocole de traitement demeure le même qu’avec le training olfactif classique et offre la possibilité de produire plus rapidement et de façon plus optimale des résultats significatifs sur les formes moins graves d’anosmie.

Accueil / Lifestyle / Santé et bien-être : que faut-il faire lorsqu’on perd son odorat ?