Transport : que faut-il faire pour vérifier le niveau d’huile de votre véhicule ?

Afficher Masquer le sommaire

Avec l’huile, vous avez la possibilité de lubrifier en toute quiétude les pièces de votre moteur qui sont naturellement en mouvement. Puisqu’il est fortement déconseillé de rouler avec une petite quantité d’huile, alors des prédispositions s’imposent. Vous devez veiller au contrôle minutieux du niveau d’huile à moteur de votre véhicule. Découvrez la procédure la mieux adaptée pour y parvenir.

Un contrôle matinal du niveau d’huile à moteur

Vérifier le niveau d’huile de votre véhicule ne demande pas de tracasserie. Le matin, lorsque le moteur est froid, vous devez faire un premier contrôle. Cela doit impérativement être fait sur un terrain absolument plat.

La vérité est que l’huile redescend dans le réservoir une fois que le moteur se refroidit. À cette étape-ci, la jauge devient nette et précise. Attention, n’effectuez absolument pas votre contrôle lorsque vous voyez que le moteur est chaud. Vous risquerez de vous brûler systématiquement.

Le maniement de la jauge

Cette étape nécessite que vous puissiez ouvrir le capot afin de procéder au repérage de la jauge à huile. Il s’agit en réalité d’une tige métallique de couleur jaune, qui se plonge systématiquement dans le réservoir à huile. Faites ensuite le nettoyage de cette dernière en faisant usage d’un chiffon. Sur la tige en question, vous verrez deux marques. Il y a MIN qui indique le niveau d’huile minimum de votre moteur. La seconde, c’est MAX qui indique quant à elle, le niveau d’huile maximum.

Après cela, il vous faudra remettre la jauge déjà nettoyée et propre dans le réservoir à nouveau. Veillez de préférence à ce qu’il n’y est pas de coulure quelconque. Faites à nouveau un retrait de la tige du réservoir puis possédez à votre contrôle en toute quiétude.

Lorsque vous constatez que les niveaux d’huile sont compris entre MIN et MAX, alors cela signifie que votre moteur est plein. Au contraire, lorsque le niveau d’huile de votre véhicule se retrouve proche ou même en dessous de MIN, alors vous devez absolument faire une vidange. Une fois terminé, n’omettez surtout pas de repositionner correctement la jauge à huile dans le réservoir. Vous pouvez la reviser si besoin et songer en fin de compte à fermer le capot.

Gardez surtout à l’esprit qu’au cours de la vérification du niveau d’huile de votre véhicule, la jauge doit être maintenue à l’horizontale. Faites la vérification tout juste avant d’effectuer un long trajet. Mieux encore, vous pouvez la faire chaque fois que vous effectuez une distance de 2 000 km.

La vérification des voyants du tableau de bord de votre véhicule

Un indicateur du niveau d’huile à moteur se retrouve au niveau de votre tableau de bord. Vous pouvez vous appuyer sur cela afin d’effectuer progressivement votre vérification.

En réalité, dès que le voyant du niveau d’huile prend la couleur orange, cela signifie que votre moteur est dépourvu d’huile. Il faudrait donc refaire le plein.

Outre cela, lorsque vous constatez que le voyant en question prend une couleur rouge, la pression est plus montante. Cela implique naturellement une perte ou encore un manque de pression d’huile. C’est ce qui peut facilement détruire votre moteur, et ce, en une fraction de seconde. Vous pouvez vous servir d’un tournevis à défaut d’un entonnoir pour l’ajout d’huile au moteur de votre véhicule.

Accueil / Lifestyle / Transport : que faut-il faire pour vérifier le niveau d’huile de votre véhicule ?