Koh-Lanta : contraception, règles, voici comment font les participantes !

Afficher Masquer le sommaire

Savez-vous comment les participantes de l’émission de télé-réalité Koh-Lanta : les 4 terres se débrouillent pour garantir leur hygiène ?

Quelques-unes des candidates témoignent des changements dont elles ont dû faire face au cours de ses 20 jours de survie. Entre les cheveux qui s’entremêlent ou encore les menstruations. Découvrez comment elles s’en sortent dans leur quotidien.

Lola et Joaquina font des aveux sur l’émission de Koh-Lanta

Voilà bientôt 20 ans que le jeu Koh-Lanta existe sur la chaîne TF1. L’émission était diffusée pour la première fois le 4 août 2001. Deux présentateurs se sont succédé pour réussir à porter le jeu dans le cœur des téléspectateurs. Il s’agit d’Hubert Auriol et Denis Brogniart. Vous devriez savoir que ce dernier a rejoint le jeu depuis la saison 2.

Au cours de ses longues années, nombreux sont les fidèles de Koh Lanta qui ont voulu savoir les techniques adoptées par les filles pour rester au minimum présentable. Cependant, il n’y avait pas énormément d’occasions pour poser directement la question. De plus, cela peut paraître présomptueux ou trop oser. Interrogés sur le sujet, Lola et Joaquina révèlent des secrets peu flatteurs à l’encontre de l’émission Koh-Lanta.

Quelles sont les méthodes des candidates ?

Pour survivre, il faut savoir s’adapter et appliquer certaines ruses. Lola et Joaquina sont bien conscientes des enjeux. Ainsi, elles ne rechignent pas à l’idée de faire leurs besoins dans la forêt. En tout cas c’est qu’a répondu la boulangère de 38 ans au cours d’un live sur Instagram.

D’après Julien Magne qui est le directeur des programmes chez Adventure Line, certains participants vont jusqu’à creuser des trous. Après, ils enterrent progressivement l’emplacement après avoir terminé. Quand même, ils n’oublient pas de marquer le lieu à éviter avec des signaux visuels. Elle a confié cette information il y a de cela deux ans.

Toutefois, il n’y a encore rien de changer pour maintenir l’authenticité du jeu. Lors du live sur Instagram, Lola de Koh-Lanta s’est également lâchée en affirmant qu’elles étaient obligées de s’essuyer avec les moyens disponibles sur l’île. En effet, la production ne met pas à disposition des papiers toilettes.

Et pour les règles alors ?

Les téléspectateurs sont également plusieurs à vouloir connaître la façon dont elles gèrent leur période menstruelle.

Lola répond aux interrogations

D’après la candidate de Koh-Lanta Lola, la production fournit des tampons aux participantes en cas de nécessité. En revanche, la candidate de ch’ti de 23 ans a qualifié le moment de leur toilette intime de dégueu. La raison est qu’elle n’avait pas de papier pour se nettoyer.

La prise pilule est quant à elle faite le soir. De même, elles avaient le droit de porter une serviette hygiénique la nuit. Pour la représentante du Nord, le pire c’est qu’elle ne pouvait pas laver ses dents.

Magalie explique sa technique

Magalie a participé dans Koh Lanta l’année 2017. Elle a d’ailleurs remporté le sacre final. Elle avait expliqué quelques années plus tôt avoir eu ses règles le lendemain de son arrivée au camp.

Pour résoudre ses problèmes, ses plaies ont été désinfectées dans une petite infirmerie. Ensuite, elle s’est lavé les mains. Malgré sa peur, elle n’avait eu aucun problème. Magalie disait aussi avoir enterré ses protections hygiéniques dans le sable.

Pour la prochaine saison, pourquoi pas des culottes menstruelles ?

Les candidates qui restent le plus longtemps, dans l’aventure de Koh Lanta, voient forcément arriver le jour où elles ont leurs règles. C’est ainsi, c’est aussi naturel que tout ce qui se passe autour d’elle du début à la fin de leur séjour sur l’île. On comprend, en lisant leurs témoignages, que c’est un moment délicat, surtout parce qu’elles ne disposent que de peu de moyens d’entretenir leur hygiène corporelle. Alors pourquoi ne pas recommander aux prochaines candidates d’utiliser les culottes menstruelles Smoon, qui ne prendront pas beaucoup de place dans leurs sacs à dos et qui leur permettront d’être à l’aise au moment où elles auront leurs règles ?  C’est la solution idéale, dans la situation dans laquelle elles vivent, sur leur île perdue, loin des savons, des douches et des cabinets de toilette. On sait qu’à Koh Lanta on rêve de nourriture, mais il est probable que ce ne soit  pas tout !

Avec une culotte menstruelle Smoon, elles pourraient vivre dans le meilleur confort possible au quotidien, sans se préoccuper de changer de serviette au moment où elles doivent aller à la rencontre de Denis Brognard pour la prochaine épreuve. La vie sur Koh Lanta est à l’extrême opposé du confort, entre la recherche de nourriture que l’on doit faire tous les jours et les manques nutritionnels qui ont nécessairement lieu, l’absence d’eau claire pour se laver et d’intimité quand on a ses règles. Alors l’idéal est de pouvoir compter sur des protections périodiques qui soient confortables, saines et nettoyables. Là elles pourraient rivaliser les yeux dans les yeux avec les hommes, qui n’ont pas ce genre de problématique à gérer, eux, et qui peuvent compter sur plus de confort intime qu’elles, et donc se sentir plus frais au moment où ils doivent passer à l’action.

Accueil / People & Co / Koh-Lanta : contraception, règles, voici comment font les participantes !