Emmanuel Macron annonce une dure bataille contre la droite !

Afficher Masquer le sommaire

En déplacement à Vichy, le président français, Emmanuel Macron est allé à la rencontre d’une foule immense à qui il n’a pas fait mystère de son intention de combattre l’extrême droite, quand il a été interpelé par deux habitants à ce sujet.

Macron se dresse contre tous projets de retouche de l’histoire

En visite normalement, dans cette ville pour un programme rendu public, notamment celui de redynamiser le centre-ville, et de développer le thermalisme, il a été amené à faire un tour sur un notre terrain, pas du tout annoncé officiellement : l’éternel sujet de l’extrême droite. On peut compter sur le bout des doigts, les présidents qui ont bien voulu effectuer le déplacement pour Vichy. Le dernier président à l’avoir fait en 1959 reste le général de Gaulle.

Son objectif est de revenir sur les déclarations de Éric Zemmour, qui ne cesse d’encenser, le maréchal Pétain dont la collaboration avec les nazis n’est plus un secret. Notamment, il avance l’argument selon lequel, le rôle de celui-ci aurait très important, car il a « sauvé les juifs français ». Pour lui répondre, le président de la République, a confié à la presse plus tôt, « Gardons-nous de manipuler l’histoire, de l’agiter, de la revoir. Cette histoire, nous l’avons vécue, elle est écrite par les historiennes et historiens, et c’est une bonne chose de s’y tenir ».

Emmanuel Macron est déterminé à s’opposer à toute tentative de détournement de l’histoire à quelques fins que ce soit. Il poursuit sa visite, en allant tour à tour, contempler de près, ces endroits chargés d’histoires douloureuses, mais aussi pour rendre hommage à ceux-là dont, font partie Serge et Beate Klarsfeld qui ont combattu de toutes leurs forces en livrant une guerre sans merci aux criminels.

Serge confiera plus tard la joie immense, qu’est la sienne de pouvoir accueillir, Emmanuel Macron chez eux, à vichy, et exprimera son opposition radicale à l’extrême droite il se livre « c’est important dans la période de l’élection présidentielle (que Macron soit à Vichy, ndlr). Il nous faut un président opposé à l’extrême droite, un président Républicain. Et nous espérons qu’il y aura deux candidats républicains l’un contre l’autre (au second tour), et pas un candidat d’extrême droite face à un candidat républicain ».

« Préservez-nous de l’extrême droite »

Le « Le BG de ouf », tel que l’a désigné un ado, a poursuivi sa visite. Les habitants ne lui ont pas ménagé leur soutien, et les témoignages d’amour ont fusé de partout. D’autres en ont profité pour lui soumettre les problèmes rencontrés dans l’exercice de leur activité professionnelle. Les questions brèves concernant la santé, le handicap ont refait surface, il y a répondu à chaque fois. L’actualité brulante du moment est revenue sur le tapis, sa gestion du Covid qui lui a valu plusieurs remerciements, il a aussi invité les uns et les autres à plus de prudence.

Le président Macron prend son temps avant l’annonce de sa candidature à la prochaine élection présidentielle, cela ne l’a pas empêché de répondre « Je me battrai de toutes mes forces », lorsqu’une dame lui a balancé « Préservez-nous de l’extrême droite ». Les idées véhiculées par l’extrême droite ne sont pas favorablement bien accueillies par tous, les propos de cette femme en disent long.

Accueil / Politique / Emmanuel Macron annonce une dure bataille contre la droite !