Jean-Pierre Pernault critique le gouvernement sur le déconfinement

Lors de son intervention au journal télévisé de 13h de TF1, Jean-Pierre Pernaut a fait connaître son ressenti à propos des mesures de déconfinement concernant la pandémie de coronavirus. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas été tendre envers le gouvernement…



Présentateur phare du journal télévisé depuis plus de trente ans, c’est depuis son domicile que Jean-Pierre Pernault intervient quotidiennement en cette période de confinement. Mais celui-ci a utilisé cette tribune pour se positionner clairement contre les décisions insensées du gouvernement.

Des mesures à deux vitesses selon Jean-Pierre Pernault

C’est un déplacement (le premier depuis six semaines) proche de chez lui pour se rendre à un rendez-vous qui a mis le feu aux poudres. Un simple constat : « un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, sans masque, sans contrôle« .

Jean-Pierre Pernault

Le journaliste a aussitôt soulevé le contraste entre cette situation et les reportages où l’on nous montre des personnes se promenant pourtant seules sur les plages, en forêt ou en montagne, et se faisant verbaliser par les forces de l’ordre « alors qu’il n’y a aucun risque« . Une question de bon sens, mais surtout un scandale et une aberration.


Un gouvernement critiqué sans fard

Mais, justement en parlant de bon sens, Jean-Pierre Pernault ne s’est pas arrêté là. Il a par la suite ouvertement critiqué les décisions du gouvernement quant au déconfinement et leur indécision : ‘incohérent’ dit-il. Et pour cause. Parmi les nombreux exemples cités par le journaliste, on retiendra « les masques interdits dans les pharmacies, et autorisés chez les buralistes« , « les fleuristes fermés pour le premier mai mais les jardineries ouvertes’ ou encore ‘les cantines bientôt ouvertes, mais les restaurants toujours fermés« .

Il conclut son intervention en s’interrogeant sur le manque de clarté des décisions du gouvernent et en déplorant leur communication hasardeuse au sujet par exemple du déconfinement progressif ou de la réouverture des écoles.

Par cette intervention qu’il qualifie lui-même de « coup de gueule« , Jean-Pierre Pernault se fait le porte-parole des français et dit « avoir du mal à comprendre« . Il n’est pas le seul ! De nombreuses réactions ont suivi sa prise de parole, notamment sur les réseaux sociaux et parmi les personnalités, et le moins que l’on puisse dire est que l’opinion publique lui donne raison !

L’humoriste Jean-Marie Bigard a notamment applaudit le journaliste en twittant « Que c’est bon de voir un journaliste de la trempe de Jean Pierre Pernaut, se lâcher, et quitter son costume de journaliste pour parler comme un citoyen en plein journal télé !« . Espérons maintenant que ce franc discours ne porte pas à conséquence pour ce grand Monsieur.

Affaire à suivre !


Par Luc Durant

Je suis rédacteur depuis de nombreuses années pour plusieurs grands médias français. Passionné de nouvelles technologies et de politique, c'est avec plaisir que je vais partager avec vous mes connaissances.

Ailleurs sur le web

A voir aussi