Journée parlementaire de la République en marche à Angers: Jean Castex fait le bilan et rameute les troupes !

Afficher Masquer le sommaire

Les députés et sénateurs LREM étaient réunis les 6 et 7 septembre à Angers pour les journées parlementaires. Dans son discours de clôture, Jean Castex aborde de nombreux sujets. Le Premier ministre parle de l’implication de chaque député et sénateur dans les dossiers, de la covid-19 et aussi des échéances à venir.

Le Premier ministre Jean Castex était ce mardi 7 septembre aux côtés des députés et sénateurs LREM pour la clôture des journées parlementaires qui est d’ailleurs la dernière sous Macron. Dans son discours, l’homme fait le bilan de la collaboration entre le pouvoir législatif et l’exécutif depuis qu’il est à Matignon. De nombreuses prouesses ont été réalisées selon ses propos.

14 mois de fierté et de plaisir

Nommé le 3 juillet 2020, cela fait quatorze mois que Jean Castex s’est installé à Matignon suite à la démission d’Édouard Philippe. Ainsi, il juge le moment opportun de faire un bilan à mi-parcours des différentes actions qui ont été menées par son gouvernement en attendant le bilan final du quinquennat d’Emmanuel Macron. Devant les parlementaires LREM, Jean Castex se félicite des missions accomplies depuis le début de son séjour à Matignon. Il parle de « 14 mois de fierté et de plaisir ».

Il assure de n’avoir pas eu en face de lui des députés et des sénateurs « ’godillots »’. En effet, il s’agit d’un terme utilisé pour qualifier les majorités sous la Ve République qui généralement acceptent avec acclamation tout ce qui vient de l’exécutif. Jean Castex souligne que ce qualificatif ne s’accole pas à la majorité dont il est le chef.

« Durant ce mandat, les chaussures des députés et des sénateurs ne sont pas des godillots », affirme-t-il. Le Premier ministre assure qu’il a eu à plusieurs reprises à faire face à des moments de tensions entre le pouvoir exécutif et législatif sur certains dossiers.

La présidentielle se profile à l’horizon et Emmanuel Macron sera sans doute candidat à sa propre succession. Dans son discours, Jean Castex n’a pas oublié de faire allusion à cette échéance. Il demande aux parlementaires de « se préparer à aller avec fierté devant les Français pour leur dire combien cette majorité les a protégé face aux crises » qui ont marqué la mandature de Macron.

Une gestion de la Covid-19 réussie

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a occupé une bonne partie du discours de Jean Castex. Il estime que « la France n’a pas à rougir de la façon dont ils ont fait face à la crise sanitaire. Les Français ont été soignés et continuent de l’être. L’école a été sanctuarisée et cela restera l’honneur de notre pays ». « Nous pouvons être fiers d’atteindre d’ici quelques jours les 50 millions de vaccinés », s’en est-il félicité.

Il attire l’attention sur la présence de la quatrième vague de contamination et parle de ses stratégies pour la neutraliser. Par exemple, il insiste sur la « vaccination des plus vulnérables ; des collégiens et lycéens ; administration de la troisième dose pour les plus de 65 ans. »

Accueil / Politique / Journée parlementaire de la République en marche à Angers: Jean Castex fait le bilan et rameute les troupes !