Le candidat du parti communiste français Fabien Roussel affirme que la gauche est faible !

Afficher Masquer le sommaire

À l’approche des élections présidentielles de 2022, les déclarations de candidature se multiplient. Le parti communiste français veut aussi participer à la course avec son candidat Fabien Roussel. 

À travers une interview accordée à franceinfo, ce dernier explique les raisons qui ont poussé son parti à désigner en interne un candidat contrairement aux scrutins présidentiels précédents.

La gauche s’embarque en rang dispersé dans la course de la présidentielle de 2022. À l’instar de la France insoumise, du parti socialiste et de l’écologie, le parti communiste français désigne aussi son candidat pour briguer la magistrature suprême. 

C’est le secrétaire national du parti Fabien Roussel qui sera le porte flambeau. L’homme a été plébiscité par 73 % des 889 membres présents lors de la conférence nationale du parti le 11 avril 2021. 

Ainsi, contrairement à 2012 et 2017, les communistes ne soutiendront pas Jean-Luc Mélenchon. Pourquoi cette formation politique décide-t-elle de faire cavalier seul en 2022 ?

« La gauche est très faible parce qu’elle ne pèse que 20 % des voix »

La candidature du parti communiste vient confirmer les divergences qui existent au sein de la gauche. Dans un entretien accordé à franceinfo, le candidat déclaré Fabien Roussel justifie la décision de son parti par la faible popularité dont jouit la gauche. 

Il estime que la coalition est faible et ne pèse que 20 % de l’électorat national. Ainsi, aller aux élections en bloc n’est pas une stratégie efficace pour battre Emmanuel Macron. 

Selon le secrétaire national du parti communiste, l’enjeu pour les forces de la gauche n’est pas de se mettre ensemble pour la prochaine présidentielle. 

L’objectif est que chaque parti réussisse à convaincre de son côté de nouveaux électeurs. Le but de cette méthode est que l’addition des résultats obtenus par chaque formation puisse donner 50 %. 

Par la suite, le parti qui enregistre le plus grand nombre de voix bénéficiera du soutien de toutes les autres forces. « Mon objectif n’est pas d’aller prendre des électeurs à qui que ce soit à gauche, c’est d’aller en chercher des nouveaux », a martelé le candidat des communistes français.

Que propose Fabien Roussel pour se démarquer des autres forces de la gauche ?

« Mon projet, c’est de contester ce modèle libéral et de mettre en place un modèle économique, social, écologique qui répondent aux besoins humains. C’est ma différence avec les autres candidatures à gauche. » C’est ainsi que le candidat du parti communiste résume son programme de société.  

Il souligne que la France connaît actuellement deux gros problèmes en cette rentrée : la cherté de la vie et le faible pouvoir d’achat. Une fois élu président, Fabien Roussel promet de faire de ces deux facteurs une grande priorité. Il envisage de s’attaquer dès le lendemain de son élection aux questions de l’emploi et de salaires. 

Le candidat dit avoir des propositions concrètes pouvant permettre aux Français de protéger leur emploi et de renforcer leur pouvoir d’achat. Cependant, il ne souhaite pas porter tout seul ce projet. Il désire que ses propositions soient soutenues par les autres formations de la gauche. 

Accueil / Politique / Le candidat du parti communiste français Fabien Roussel affirme que la gauche est faible !