Le projet de Valérie Pécresse pour stopper l’immigration !

Afficher Masquer le sommaire

Dans son ambition présidentielle, Valérie Pécresse a présenté ce mardi 5 octobre 2021 son projet sur l’immigration. Pour elle, la France fait face à une immigration incontrôlée qu’il va falloir stopper. Afin d’arriver à bout de sa politique, la candidate pose sur la table 12 principes qu’elle souhaite légitimer à travers une réforme constitutionnelle. 

« Arrêter de subir »

Valérie Pécresse a finalement compris l’enjeu que représente la question de l’immigration pour les Français. Pour la présidente de l’Île-de-France, il s’agit d’un « défi de société majeur » qu’elle veut relever. Ainsi, après l’organisation d’un référendum que propose Mari Le Pen et le souhait d’Éric Zemmour de mettre fin à l’immigration sur toutes ses formes, Valérie Pécresse propose une réforme constitutionnelle.

La candidate à l’investiture de la droite parle d’une « immigration incontrôlée sur laquelle le gouvernement a échoué et ne maitrise plus rien. » Selon elle, cette forme d’immigration doit être stoppée. « Il faut arrêter de subir et reprendre le contrôle de notre destin et la souveraineté de nos frontières », a-t-elle déclaré. Pour y arriver, la présidente des Libres expose douze propositions qu’elle souhaite introduire dans la constitution à travers une réforme constitutionnelle qu’elle prévoit effectuer juste après son élection. 

Au nombre de ses propositions, Valérie Pécresse veut définir un plafond pour les visas ainsi que pour les titres de séjour. Elle souhaite que les quotas soient votés chaque année par le parlement. De même, ces visas et les titres de séjour doivent être repartis en fonction des zones géographiques et compte tenu également de la garantie sécuritaire que donnent les États d’origine.

Pour qu’un ressortissant étranger puisse obtenir un titre de séjour, la candidate veut imposer trois conditions « très strictes ». Celui-ci doit « maitriser la langue française » à 25 %, avoir de « ressources suffisantes » et « respecter la laïcité et les valeurs de la République. »

Pécresse se démarque de Bertrand et de Barnier

À cette allure, on s’en rend compte que la présidente de la région Île-de-France ne s’inscrit pas dans la même logique de ses principaux adversaires, Xavier Bertrand et Michel Barnier. De même, la candidate n’évolue pas selon leur rythme.

Contrairement à ceux-ci qu’elle juge théoriques, Valérie Pécresse dit être dans le concret. « C’est ça la droite de gouvernement : passer de l’incantation au faire. Je fais ce que je dis, dis ce que je fais, et j’explique comment je vais le faire », déclare-t-elle.

Parmi ses propositions pour la maitrise des flux migratoires, elle plaide pour que les demandes d’asile ne soient plus effectuées en France, mais depuis le pays d’origine du demandeur.

De même, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur souhaite que les obligations de quitter le territoire (OQTF) soient exécutées sans aucun délai. Après un séjour régulier de 5 ans, la présidente de l’Île-de-France souhaite un versement de prestations sociales non contributives. En revanche « On ne doit pas venir en France pour les allocations, mais pour trouver un travail et s’intégrer », précise-t-elle.

Accueil / Politique / Le projet de Valérie Pécresse pour stopper l’immigration !