Les lignes d’attaques d’Edouard Philippe contre les candidats à l’investiture des LR !

Afficher Masquer le sommaire

L’ex premier ministre Edouard Philippe n’est pas candidat à la présidentielle de 2022. Mais devenu acteur politique incontournable depuis la  création de son parti,  il ne manque aucune occasion de livrer ses analyses sur l’actualité politique. Cette fois, ses piques ont visé les candidats à l’investiture LR, son ancienne chapelle politique. Le maire de Havre est revenu essentiellement sur la lassitude des candidats et la redondance des thématiques qui refont surface dans leur débat.

L’immigration et la sécurité, des sujets sérieux, mais pas uniques

 C’est fréquent dans le milieu politique où les opinions changent au gré des situations. Edouard Philippe, désormais soutien infaillible au chef de l’état et maillon essentiel au sein du macronisme ne digère pas la façon dont les aspirants à l’investiture LR animent le débat politique. L’ex premier ministre a formulé ses reproches en espérant diriger leurs électeurs vers LREM. Au micro du Figaro, il a notamment évoqué son regret de voir revenir la question de l’immigration et de sécurité à tout bout de champ.

 « Que l’immigration et la sécurité soient des sujets sérieux et suscitent une forme d’inquiétude ou de peur, c’est évident. De là, à réduire tout le débat public à ces sujets je m’y refuse », a-t-il affirmé. Ce que l’ancien sociétaire de Matignon leur reproche par-dessus tout, ce sont les mesures annoncées, sans prise en compte du temps long qu’il va leur falloir pour les mettre en application, et le contexte n’aidant pas. Entre temps, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy s’était prononcé sur la question de l’immigration en ces termes : « la crise migratoire n’a pas commencé ».

Et à  Edouard Philipe de lui répondre : « tant qu’on ne parle pas de ces mouvements de fond, et de comment les prendre à bras-le-corps, je crains qu’on ne fasse que brasser l’écume ». Horizons est le parti mis en place par l’ancien premier ministre. Il apporte son soutien, pour l’élection présidentielle de 2O22, à l’actuel président de la République.

Le constat d’un manque d’ouverture d’esprit des candidats à l’investiture LR

Edouard Philippe s’insurge également contre le fait que ces candidats LR ne soient pas focus sur leur objectif et tiennent des propos aussi dispersés, allant dans tous les sens, « aujourd’hui, il y a cinq candidats qui veulent faire arbitrer leurs ambitions par 150.000 personnes et qui donnent l’impression de faire la course à celui qui sera le plus à droite, le plus affirmatif, le plus volontaire » observe-t-il.

De tous ces candidats, un arrive néanmoins à retenir son attention « à part Éric Ciotti, qui est le plus cohérent et le plus constant, tout autre candidat investi par le congrès LR recentrera assez vite son discours ». Il estime beaucoup ces candidats et l’affirme très clairement. Il « les sait sincèrement amoureux de la France. Mais je ne me reconnais plus dans certaines de leurs propositions ni dans leur choix. Ils se sont rangés dans une opposition systématique ». On n’en saura davantage dans les jours à venir, la campagne suit son cours normal en attendant.

Accueil / Politique / Les lignes d’attaques d’Edouard Philippe contre les candidats à l’investiture des LR !