L’optimisme débordant de Marine Le Pen à la veille de la présidentielle de 2022 !

Afficher Masquer le sommaire

Bien qu’elle soit talonnée dans les sondages par Éric Zemmour, Marine Le Pen ne compte rien lâcher. Invitée le jeudi 14 octobre sur l’émission « Le petit déjeuner de campagne » de RTL, elle expose son projet de société. Pour elle, un probable rapprochement avec le polémiste n’est pas exclu.

« Les Français n’y arrivent plus »

Sur le volet socio-économique, Marine Le Pen fait de nombreuses propositions afin de permettre aux Français de vivre mieux. Elle souhaite par exemple supprimer les subventions aux énergies intermittentes. Une mesure qui permettra aux Français de récupérer la moitié des tasses qu’ils payent sur leur facture. « Vous savez, les subventions qu’on accorde aux énergies intermittentes (éolien et photovoltaïque), vous le savez, c’est entre 6 et 7 milliards d’euros par an. Moi je supprime des subventions, ce qui va d’ailleurs permettre de restituer aux Français, la moitié d’une tasse qu’ils payent sur leur facture d’électricité », a-t-elle déclaré.

Elle met en exergue une politique tournée vers la limitation de dette. « Je ne dépense pas un centime de plus, je n’augmente pas les impôts et je ne fais pas plus de dettes », affirme-t-elle. « Il y a toute une série de choses sur lesquelles je vais intervenir pour ici, là, partout en réalité faire baisser la pression qui pèse sur les Français de leur dépense contrainte, et je vais y arriver », a-t-elle annoncé.

Un probable rassemblement avec Éric Zemmour

Pour cette élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen a une équation de taille à laquelle elle ne trouve pas encore une solution. Il s’agit du potentiel candidat Éric Zemmour avec lequel elle partage le même électorat de l’extrême droite. Certes, le rassemblement national en a toujours eu des concurrents à l’extrême droite à chaque élection. Cependant, celle du polémiste est d’une autre ampleur. Tellement plébiscité dans les médias, Éric Zemmour tient de près Marine Le Pen dans les intentions de vote.

Selon un dernier sondage Harris Interactive réalisé pour Challenges et publié ce mercredi 13 octobre, le polémiste est devant Marine Le Pen. Entre 17 et 18 % d’opinion favorable à sa candidature, il est en position de se qualifier au second tour au détriment de la candidate du RN qui est créditée de 15 à 16 % des suffrages. Des chiffres qui n’effraient pas du tout Marine Le Pen, surtout qu’on est encore à six mois de l’élection.

 Toutefois, la candidate du RN croit encore en un rassemblement Éric Zemmour, puisqu’elle est convaincue, d’une part, de se retrouver au deuxième tour de cette élection. « Je peux et je vais gagner cette élection présidentielle », rassure-t-elle. Pour elle, ce rassemblement avec le polémiste s’imposerait parce que, d’autre part, ils partagent ensemble le même point de vue sur certains sujets tels que l’immigration et l’insécurité.

« Nous faisons le même constat, donc nous serons amenés à un moment donné ou à un autre à faire le rassemblement ». « Pour l’instant, il n’est peut-être pas en capacité d’entendre ce que j’ai à lui dire, mais on va attendre un peu, ce n’est pas grave », déclare la candidate du RN.

Accueil / Politique / L’optimisme débordant de Marine Le Pen à la veille de la présidentielle de 2022 !