Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo tente une remontée pénible du côté de Lille !

Afficher Masquer le sommaire

Anne Hidalgo était en meeting le samedi 23 octobre à Lille pour relancer sa campagne électorale qui peine à produit d’effet. Devant près de 1700 militants et sympathisants du Parti socialiste, la maire de Paris se présente avec une longue liste de propositions. Elle s’est même illustrée sur les terrains où elle n’était pas forcément attendue. Cette sortie suffit-elle pour redorer son blason sur l’échiquier politique à cette veille de la présidentielle de 2022 ?

« Un projet de reconquête »

Très distancée dans les enquêtes d’opinion par les autres candidats, Anne Hidalgo avait besoin de cette sortie pour se redonner la confiance. Depuis sa déclaration de candidature à Rouen, la maire de Paris a du mal à se faire entendre par les électeurs de gauche, encore moins par les Français.

Ce meeting de Lille est donc pour elle cet évènement qui va redonner de la visibilité à sa campagne et ce pari semble être bien réussi. Devant plusieurs grandes figures du PS, elle réussit à attirer les projeteurs avec un programme bien fourni.

Dans un long discours de près d’une heure, Anne Hidalgo développe son projet de société composée d’une kyrielle de propositions. Elle revient sur ses réformes phares telles que le doublement des salaires des professeurs, la régulation des vitesses de circulation. D’autres propositions moins connues ont été développées lors de son allocation.

Élue présidente de la République, elle souhaite baisser l’âge de 18 à 16 ans. « Pour faire davantage participer les citoyens, le prochain gouvernement d’Allemagne propose d’abaisser l’âge du vote à 16 ans : nous le ferons en France », déclare-t-elle.

Elle parle également de l’égalité des salaires qui sera sa première décision en tant que présidente de la République. « Ça suffit les 20 % de discriminations salariales ! Je m’engage à ce qu’une loi de programmation sociale soit votée dès l’été 2022, pour atteindre l’égalité totale des salaires en cinq ans. Ce sera notre première mesure, notre première loi », a-t-elle souligné.

Une famille socialiste au complet

Le premier constat remarquable de cette sortie d’Anne Hidalgo est la présence des grands noms du PS. Depuis le départ de François Hollande de l’Élysée en 2017, c’est pour une première fois que la famille socialiste s’affiche complet. De quoi donner du poids à la candidature d’Anne Hidalgo qui en a visiblement besoin. Elle affirme avoir travaillé pour ce rassemblement depuis plusieurs mois.

Autour d’elle, on retrouve en première ligne, Martine Aubry considérée comme la mentore politique de la candidate. « C’est aujourd’hui qu’Anne Hidalgo lance sa campagne », annonce la maire de Lille. L’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve a également répondu présent. « J’ai vu qu’Anne Hidalgo est une femme de cœur et qu’elle est une grande dame », déclare l’ancien occupant de Matignon qui apporte son soutien absolu à la maire de Paris.

Olivier Faure, le premier secrétaire national du PS la rassure qu’elle peut compter sur l’ensemble des militants. Les anciens ministres Najat Vallaud-Belkacem et Emmanuelle Cosse étaient aussi présents à ce rendez-vous ainsi que l’équipe de France des maires socialistes.

Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo tente une remontée pénible du côté de Lille !