Présidentielle 2022 : La victoire de Yannick Jadot fait des émules et Julien Bayou appel à le soutenir !

Afficher Masquer le sommaire

Le secrétaire national de l’EELV a appelé samedi, à l’union de toutes les forces de la gauche autour du candidat Yannick Jadot. Le vainqueur de la primaire des « écologistes » avait su l’emporter devant sa rivale Sandrine Rousseau, à l’issue d’un scrutin très serré. Après avoir pris sa défense lors d’une sortie politique récente face une « mauvaise perdante », Julien Bayou vient à nouveau d’exhorter toute la gauche à porter la candidature de l’eurodéputé.

L’écologie, c’est l’avenir et le présent

Dans un discours au conseil fédéral d’EELV, le secrétaire national des « verts » a rappelé la nécessité de se rallier à la cause « écologique ». Pour lui, « l’écologie peut rassembler car au fond c’est l’avenir et le présent: satisfaire les besoins des plus vulnérables aujourd’hui, sans compromettre la capacité des générations futures à faire de même ». En allant au fondement même des idéologies de cette formation politique, Julien Bayou a fait savoir que « loger, nourrir, chauffer tout le monde, tout de suite et permettre aux générations futures de choisir leur avenir ».

Partant donc de ces principes qui prennent en compte les aspirations des uns et des autres, qui répondent aux besoins du présent et du futur, le secrétaire Julien Bayou appelle « la gauche » à faire triompher cette cause. « Et je sais que cela parle à l’ensemble des forces humanistes, progressistes, féministes, démocrates et de gauche. C’est dans cet état d’esprit que nous voulons que notre candidat soit largement en tête pour rassembler toute la gauche à l’élection présidentielle », a-t-il détaillé.

Il s’insurge par ailleurs contre la « maladie infantile de la division », et rappelle surtout que « c’est ensemble que nous pouvons gagner ». De ce fait, il urge, à s’en tenir à ses propos qu’EELV « endosse pleinement son rôle de locomotive », pour enfin tirer tout le monde à la victoire. « Derrière l’écologie, derrière notre candidature, derrière Yannick », a-t-il scandé pour achever son discours.

Les suspicions de division

Au lendemain de la proclamation des résultats du vote de la primaire des « verts » qui a signé la victoire de Yannick Jadot (51 %) devant Sandrine rousseau ( 49 %), la dernière s’était empressée de féliciter son challenger. Cependant, la candidate malheureuse fera savoir quelques temps après, que Yannick Jadot ne bénéficierait de son soutien qu’à certaines conditions.

Une attitude qui n’a pas été du gout du responsable du mouvement politique, julien Bayou qui l’a fait savoir aussitôt lors d’un déplacement à Savoie le 30 septembre passé. Cette l’attitude de Sandrine Rousseau qui « ressemble un peu, oui, à une logique de mauvaise perdante », a-t-il déploré.

Sandrine Rousseau qui prône une ligne radicale du mouvement écologique estime qu’il serait difficile de la concilier à l’idéologie réformiste soutenu par l’eurodéputé. Je n’ai pas l’impression que Yannick Jadot ait perçu l’ensemble de la dynamique. Je n’ai pas senti qu’il ait entendu l’importance de porter la radicalité comme étant une transformation de notre société, de notre économie, et de la structure du pouvoir », avait-elle jugé, sur RTL, le 29 septembre.

Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : La victoire de Yannick Jadot fait des émules et Julien Bayou appel à le soutenir !