Présidentielle de 2022 : Pour Jean-Pierre Raffarin, les candidats LR se radicalisent un peu !

Afficher Masquer le sommaire

L’ancien Premier ministre é été l’invité politique du mardi 16 novembre sur franceinfo. Dans le cadre de la promotion de son livre « Choisir un chef », paru aux éditions Michel Lafon, Jean-Pierre Raffarin s’est prononcé sur le processus de désignation des candidats. Il a notamment donné son avis sur les débats organisés entre les candidats LR. Pour l’ancien Premier ministre, ces derniers sont un peu radicaux.

Le retour de la droite dure

Ancien ténor de la droite, Jean-Pierre Raffarin observe de loin depuis quelques années le déroulement des évènements politiques. La promotion de son nouveau livre lui permet ainsi de se prononcer sur l’actualité politique. Sur franceinfo, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac a émis quelques appréciations sur l’engagement de LR dans cette prochaine présidentielle. À l’état actuel, il trouve les candidats un peu radicalisés.

« On voit bien Michel Barnier moins européen dans la primaire qu’il ne l’était par action. Chacun se radicalise un peu, tout le monde est à la recherche de l’électorat le plus déterminé, le plus de droite qui va décider du candidat, alors qu’ensuite, il faut rassembler les Français pour pouvoir gagner », analyse ainsi Jean-Pierre Raffarin.

À la question de savoir si les Républicains sont plus obsédés par le sujet de l’immigration imposé par Eric Zemmour en oubliant tout le reste, l’ancien sénateur LR reconnait d’abord la pertinence de ce thème pour les Français. « C’est un sujet très important. Je pense comme beaucoup qu’on en est au début sur ce sujet, que les risques sont très importants (…) Les Français sont très attachés. Je pense que c’est important qu’on se prépare à des réflexions sur ce sujet », insiste l’ancien Premier ministre. 

Pour Jean-Pierre Raffarin, s’intéresser à ce thème ne veut pas dire que la droite est zemmourisée. Certes, il reconnait que « Zemmour a mis en place une dialectique politique qui est aujourd’hui en effet un retour à cette vielle droite que la France a bien connue et que la famille Le Pen a effacée pour un certain moment. » Le retour de ces valeurs n’est donc pas une surprise, mais cela pourrait intéresser certains électeurs de la droite, dit-il.

Jean Pierre Raffarin contre le congrès de LR

Comme il l’a affirmé il y a quelques semaines sur Public Senat, l’ancien sénateur LR reste toujours fidèle à sa position. Il affiche ouvertement son opposition à la désignation du candidat de LR lors d’un congrès. Pour l’ancien Premier ministre, cette méthode est « la course à celui qui sera le plus prêt de la base des militants. » Ce qui n’est pas aujourd’hui pour lui l’idéal pour gagner cette élection.

Selon Jean-Pierre Raffarin, ce qu’il faut actuellement « c’est de rassembler les Français et pas rassembler les militants. Je pense qu’ils peuvent rassembler les militants sur des positions qui sont assez froides en terme européen », suggère-t-il. Cependant, la question aujourd’hui, « c’est de rassembler la France, c’est de conduire la France ; et conduire la France en ayant comme mission première un engagement auprès des militants qui sont les plus radicaux, je pense que ce n’est pas une bonne logique politique », a-t-il souligné.

Accueil / Politique / Présidentielle de 2022 : Pour Jean-Pierre Raffarin, les candidats LR se radicalisent un peu !