Vers une réforme des retraites en France, quel est le contenu du plaidoyer de Stanislas Guerini ?

Afficher Masquer le sommaire

La réforme du système de la retraite est l’un des projets majeurs engagés au cours de ce quinquennat d’Emmanuel Maron. La crise sanitaire liée à la covi-19 a ralenti son aboutissement. Stanislas Guerini est l’un des défenseurs de ce projet. Invité ce lundi 4 octobre sur Public Sénat, le patron des députés de LREM tient toujours à cette réforme et souhaite la voir concrétiser.

« Une réforme complète et simple »

Considérée comme l’un des projets phares du mandat d’Emmanuel Macron, la réforme du système de la retraite n’est finalement pas allée à son terme. Non seulement la covid-19 était devenue la priorité du gouvernement, mais le projet introduit par l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe regorge assez de points de désaccord. L’opportunité de cette réforme était déjà remise en cause en son temps au sein même de la majorité présidentielle.

D’un côté, le Premier ministre d’alors, Edouard Philipe avait fait de ce projet une priorité du premier plan de la politique gouvernementale. Par contre, le président de l’assemblé national, Richard Ferrand souhaite que cette réforme soit réalisée au début du prochain quinquennat. Pour trouver un équilibre entre les deux idées, Stanislas Guerini propose que cette réforme soit préparée dès à présent.

« Dans le moment dans lequel nous sommes, je pense qu’il vaut mieux bien préparer cette réforme et la présenter aux Français de façon complète. Je préfère qu’on la prépare dans les moindres détails, qu’on la discute avec les partenaires sociaux », déclare le délégué général de la République en marche. Ce dernier souhaite qu’on présente ce projet de façon plus simple avec les régimes spéciaux, les pensions minimums, des mesures sur l’âge, des mesures de justice.

Concernant l’âge du départ à la retraite, Stanislas Guerini est d’accord que les gens travaillent plus, mais il veut être raisonnable. À cet effet, il pense que la proposition d’Edouard Philipe de 67 ans est déjà exagérée. « Il faut travailler plus longtemps, mais je pense que c’est aller trop loin que de parler d’un âge à 67 ans. Je ne pense pas que l’on soit dans ce moment-là », a-t-il déclaré.

Stanislas Guerini pour la « maison commune »

Dans cet entretien, le député de Paris a abordé le campus de LREM qui s’est tenu le week-end du 2 octobre à Avignon. Tout au long de cette rentrée politique, il a été question de la majorité présidentielle et non de la République en marche. À la question de savoir si LREM tend vers une disparition, Stanislas Guerini clarifie.

« J’assume parfaitement à placer notre réunion sous le signe de la majorité présidentielle parce que nous sommes à un moment où il faut rassembler toutes les forces de la majorité présidentielle », justifie-t-il. Pour le député, la campagne d’une élection présidentielle n’est pas la campagne d’un parti politique. « Il faut que nous nous rassemblions sous cette bannière de la majorité présidentielle, parce qu’au fond, c’est ce que nous faisons bientôt 5 ans. Nous gouvernons ensemble, nous assumons nos responsabilités ensemble. C’est ce que nous avons bien envie de continuer », ajoute-t-il.

Accueil / Politique / Vers une réforme des retraites en France, quel est le contenu du plaidoyer de Stanislas Guerini ?