Calcium et vitamine D, le duo qu’il vous faut pour une bonne santé !

Afficher Masquer le sommaire

Chez les adultes comme chez les enfants, la présence du calcium et de la vitamine D est indispensable. Ce que l’on sait le moins est que, pour une excellente assimilation du calcium présent dans les aliments, un apport suffisant en vitamine D est nécessaire. Découvrez les nombreux bienfaits que le calcium et la vitamine D ont sur la santé.

Vitamine D et calcium, le duo parfait pour une bonne santé

La vitamine D et le calcium sont deux nutriments essentiels impliqués dans l’homéostasie osseuse et la régulation du métabolisme phospho-calcique. Certaines affections, telles que la carence en vitamine D, ou diverses maladies osseuses (ostéoporose, rachitisme, ostéomalacie) ont nécessairement besoin d’une supplémentions en vitamine D et en calcium.

Cette supplémentation en vitamine D et en calcium est un préalable indispensable à toute sorte de traitements à visée osseuse. Un excellent apport en calcium peut, en effet, corriger une carence calcique alimentaire. Les besoins quotidiens en calcium sont d’environ 1000 à 1500 mg.

Une revue systématique de 53 recherches a permis de comprendre que l’apport régulier de vitamine D et de calcium diminue légèrement le risque de fracture de la hanche et plusieurs autres fractures chez les femmes et les hommes plus âgés. Autrement dit, l’association de la vitamine D et du calcium semble être la première ligne de défense pour de nombreuses personnes âgées désirant réduire les risques de fractures.

Le calcium, encore et encore !

Dès la ménopause, il est conseillé de prendre 1,2 g de calcium chaque jour. Soit 4 ou 5 portions de produits laitiers. Mais attention, sachez que tous ne se valent pas : par exemple, le fromage blanc a une teneur en calcium inférieure à celle du yaourt (à l’exception du fromage blanc enrichi). La bonne nouvelle est que les produits laitiers allégés en apportent beaucoup plus. Parmi les fromages, optez pour ceux qui ont des pâtes dures (Comté, Beaufort…). Si vous ne buvez que du lait végétal, optez là encore pour des versions concentrées.

Vous pouvez également miser sur quelques légumes verts (épinards, brocolis) et fruits secs (amandes), même si l’absorption du calcium dans les plantes n’est pas aussi bonne que celle des produits laitiers. 

Il est essentiel de comprendre que les compléments alimentaires ne sont pas utiles dans la plupart des cas, et une bonne alimentation suffit largement.

La vitamine D, le nutriment parfait.

Sans la vitamine D, les os n’auraient pas une bonne minéralisation, et il n’y aurait pas de bonne absorption du calcium. En effet, ces deux « ingrédient » fonctionnent en synergie : la vitamine D induit la production de transporteurs, permettant au calcium de traverser facilement les parois du tube digestif. Lorsque vous disposez de réserves suffisantes de vitamine D, vous pouvez vous permettre de « mollir » légèrement sur le calcium. À l’inverse, si vous êtes carencé en vitamine D, vous devez en consommer davantage.

Pour mieux comprendre votre statut de réserve, vous pouvez procéder à une analyse de sang. Mais celle-ci ne peut être remboursée que dans certains cas particuliers (décalcification des os, soupçon de rachitisme, etc.).

Accueil / Santé / Calcium et vitamine D, le duo qu’il vous faut pour une bonne santé !