Cas de grippe porcine en Bretagne, un homme infecté et des craintes d’une épidémie !

Afficher Masquer le sommaire

Sommes-nous en train d’aller à petits pas vers une épidémie ? La grippe porcine retrouvée chez une personne : c’est une inquiétude qui relance les scientifiques alors qu’ils n’ont pas encore fini de se battre contre la pandémie du Covid-19.

La Grande-Bretagne annonce un cas et c’est dans les Côtes-d’Armor qu’on a enregistré la présence du virus influenza A(H1N2)v aussi identique au virus de la grippe porcine. L’Europe veut-elle être à nouveau à l’épreuve d’un autre virus ?

Entre grippe porcine et virus influenza d’origine porcine, il faudra encore attendre la vraie appellation chez l’homme. L’OMS avait pourtant donné ses avertissements de risque d’épidémie.

De quoi s’agit-il ?

Cette information qui date du vendredi 10 septembre de cette année, venant de l’agence régionale de santé Bretagne fait peur. Cette agence annonce qu’il a été enregistré une personne infectée par un virus d’origine porcine : influenza nommé A(H1N2)v.

Malheureusement, une confirmation de ce cas est faite par les services compétents de l’institut Louis Pasteur une semaine après. C’est avec désolation pour la France un premier cas. Heureusement, le patient n’est plus en danger grâce aux soins dont il bénéficie.

Pour le moment, il n’a pas été enregistré de cas de contaminations de personne à personne, ce qui rassure un tant soit peu les autorités en charge de la santé publique.

Que savoir de la grippe porcine ?

Depuis le début de cette année, c’est une dizaine de contaminations par le virus influenza qu’on enregistre dans plusieurs pays sur les personnes. Ce qui n’était pas possible étant donné que le virus dont il est question n’était remarqué que chez les porcs.

Faut-il parler désormais d’une grippe porcine ou d’un virus d’origine porcine pour désigner ces virus A(H3N2)v, A(H1N1) v, A(H1N2)v dont l’origine ici est clairement connue des porcs.

Toutefois, ces cas sont bénins avec des symptômes allant d’une infection respiratoire aigüe accompagnée de fièvre d’une part et de maux de gorge et de tête suivie de toux d’autre part. La présence de ces symptômes avec un test de Covid-19 négatif doit réveiller les soupçons de ce virus chez les patients exposés à des porcs.

La consommation de la viande de cochon est-elle dangereuse pour le moment ?

Pour le moment, les autorités sanitaires rassurent qu’il n’est pas possible de contracter ce virus en consommant la viande de porc et autres aliment d’origine porcine. La contamination selon les recherches serait faite de porcs vivants avec le virus à personne exposée à ces porcs malades.

Le Bilan dans les autres pays

Plusieurs pays ont déjà déclaré plusieurs cas de contaminations. La Suisse annonce 5 cas, le Mexique annonce 149 décès, les États-Unis annoncent 40 cas, le Canada annonce 12 cas, la

Nouvelle-Zélande annonce 10 cas confirmés et 25 suspectés, l’Australie annonce 2 cas, l’Israël annonce 1 cas, l’Espagne annonce 1 cas et 20 suspectés, la Grande-Bretagne annonce 2 cas, la France suspecte 4 cas, la Colombie suspecte 9 cas et le Brésil suspecte 1 cas. Les mesures de protection s’imposent déjà dans ces pays et ailleurs.

Accueil / Santé / Cas de grippe porcine en Bretagne, un homme infecté et des craintes d’une épidémie !