Certaines troubles neurologiques seraient causées par la pollution de l’air ambiant !

Afficher Masquer le sommaire

L’air est un élément très indispensable pour la vie. Il est important d’en prendre soin pour bénéficier d’une bonne santé. Un air pollué, est susceptible de causer plusieurs troubles neurologiques.

La pollution de l’air favoriserait certaines troubles neurologiques

Problèmes respiratoires, cancer, diabète et autres, les effets néfastes de la pollution de l’air sur le corps humain sont de mieux en mieux compris. Mais, parmi ces effets néfastes, il y en a quelques-uns qui semblent encore passer sous les radars. En effet, la pollution de l’air provoquerait certaines troubles neurodégénératives et neuropsychiatriques. Une nouvelle revue de la littérature épidémiologique du ministère français de la santé publique en dresse un panorama un peu inquiétant.

Il existe une relation robuste entre l’exposition aux particules fines pendant la gestation et les chances de développer des troubles du spectre autistique. En effet, durant une longue période, les PM2,5 (particules minces inférieures à 2,5 microns) sont liées à une incidence accrue de la maladie de Parkinson et des maladies mentales. La pollution de l’air renforcerait donc le risque de développer ces troubles neurologiques.

L’impact des incidents de pollution sur la santé

Les impacts de la pollution de l’air sur la santé constatée après une exposition de quelques minutes à quelques heures sont les suivants : crises d’asthme, des maladies cardiovasculaires qui deviennent accrues et problèmes respiratoires pouvant nécessiter une hospitalisation et dans les circonstances les plus graves entraînent la mort du patient.

En France, le fait d’être longtemps exposé à la pollution de l’air conduirait à des effets néfastes sur la santé. L’impact principal de la pollution de l’air sur la santé est donc dû à l’exposition au niveau moyen de pollution.

L’impact de la pollution de l’air sur la santé et l’économie

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la pollution de l’air est le plus grand risque environnemental pour la santé au monde. En conséquence, l’exposition à la pollution de l’air extérieur cause environ 4,2 millions de décès dans le monde chaque année.

Dans la région européenne de l’OMS (53 pays), on estime que à peu près 600 000 décès sont associés à la pollution de l’air chaque année (482 000 décès sont essentiellement dus à la pollution de l’air extérieur et 117 200 décès sont causés par la pollution de l’air intérieur).

En France, Santé Publique France affirme que près de 40 000 décès chaque année peut être attribués à l’exposition aux particules fines (PM2,5) chez les personnes de 30 ans et plus. Ainsi, la pollution de l’air ambiant serait un élément de risque majeur pour la santé en France, puisqu’elle constitue 7 % du taux de mortalité total de la population française du fait de l’exposition aux PM2,5.

En ce qui concerne l’impact économique, la commission sénatoriale des coûts économiques et financiers de la pollution atmosphérique a estimé que le coût annuel total de la pollution atmosphérique en France est compris entre 6,8 et 97 milliards d’euros, dont une grande partie est liée aux effets sur la santé.

Accueil / Santé / Certaines troubles neurologiques seraient causées par la pollution de l’air ambiant !