Coronavirus : un reconfinement de la population est fort probable est France !

Coronavirus reconfinement france

De jour en jour, la situation sanitaire à cause du coronavirus devient de plus en plus inquiétante en France.

Ainsi, pour le lundi 28 septembre 2020, on a enregistré 11 123 nouveaux cas et 81 morts en 24 heures, selon les chiffres provenant de Santé Public France. Face à cette nouvelle recrudescence des cas, le public se demande si le gouvernement va procéder au reconfinement.

La réponse du Premier ministre

Le Premier ministre Jean Castex était l’invité de l’émission Vous avez la parole sur France 2 et diffusée le jeudi 24 septembre dernier. Interrogé sur les mesures à prendre, il a clairement indiqué que le reconfinement peut être envisagé si la dégradation de la situation sanitaire se poursuit. Pour lui, il faut agir afin d’éviter de revivre la même situation du printemps dernier. Dans ce cadre, le reconfinement fait partie des options.

Une réaction face à la colère de l’opinion

En même temps, le Premier ministre en a profité pour promettre des aides financières aux entrepreneurs touchés par les décisions de fermeture d’établissement pour cause de Covid-19. Ainsi, ces derniers vont être exonérés de charges sociales pour la période où ils ont été fermés.

Il faut dire que la fermeture prématurée des restaurants et des bars dans les territoires situés dans la zone d’alerte renforcée a provoqué la colère des acteurs dans le secteur. Il en est de même pour l’interdiction d’ouverture pendant 15 jours des restaurants dans les secteurs en zone d’alerte maximale. C’est le cas notamment de la métropole Aix-Marseille et de la Guadeloupe.

Éviter un reconfinement total

Le Premier ministre souhaite ne pas devoir prendre la décision d’un reconfinement local ou national. Il a toutefois ajouté que la lutte contre le Coronavirus est une course contre la montre et qu’il faut prendre des mesures plus fortes et plus dures.

Des propositions de la part d’économistes

Dans une tribune dans le journal Le Monde, Esther Duflo et Abhijit Banerjee, deux prix Nobel d’économie en 2019, ont suggéré de mettre en place un reconfinement préventif d’une durée de 3 semaines.

Pour ces économistes, il s’agit de sauver Noël où les rassemblements familiaux peuvent favoriser les contaminations. Après ce confinement, les Français pourront alors se déplacer sans grand risque.

D’autres solutions que le reconfinement

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a répondu qu’il n’est pas d’accord pour reconfiner les Français pendant 3 semaines. Il assure la population que le gouvernement est en train de chercher des solutions, en se basant sur les retours de terrain et les statistiques officielles.

Dans ce cadre, d’autres options sont envisagées afin que les fêtes de la Nativité puissent se dérouler dans des conditions optimales. Et ce, sans qu’il soit nécessaire de passer par un reconfinement de 3 semaines. En ce qui concerne les vacances de Toussaint, le ministre souligne que ce sont les mesures à prendre dans les prochains jours et les semaines à venir qui va déterminer la situation à la fin du mois d’octobre.

Ailleurs sur le web

A voir aussi

Par Luc Durant

Je suis rédacteur depuis de nombreuses années pour plusieurs grands médias français. Passionné de nouvelles technologies et de politique, c'est avec plaisir que je vais partager avec vous mes connaissances.