COVID-19 en France : 10 000 personnes sont toujours hospitalisées et une cinquantaine de nouveaux décès !

Afficher Masquer le sommaire

Lentement mais surement, la France serait en train de gagner son combat contre le COVID-19 au regard des chiffres qui ont commencé par connaître une décroissance heureuse.

Même si les autorités auraient souhaité que la vitesse de décroissance des cas de contamination soit un peu plus rapide que ce qu’on enregistre actuellement, il faut noter que les hôpitaux ont commencé par se vider petit à petit et enregistrent de moins en moins de nouveaux cas de contamination.

Avec le variant Delta ce n’était pas gagné d’avance. On ne pouvait pas s’attendre de si tôt à une décroissance heureuse en quelques semaines de lutte. Même si on n’a pas encore fini d’enregistrer des décès, les autorités sanitaires pensent que le vaccin doit être privilégié dans la lutte.

Que disent les chiffres ce weekend ?

10 018 personnes encore en hospitalisation contre 10 654 il y a de cela une semaine, c’est une légère réduction. Les autorités sanitaires ont annoncé que les hôpitaux ont accueilli ce dernier jour 322 nouveaux patients contre 424 le samedi dernier.

Jusqu’à hier, l’effectif total des malades toutes tendances confondues était de 10 115. On pouvait s’attendre à mieux que ça, mais il faut reconnaitre qu’enregistrer une telle décroissance malgré la gravité du variant Delta qui était parti pour défier toutes les dispositions de riposte prises est tout de même une avancée salutaire dans la lutte contre le COVID-19 en France, dont il faut se réjouir sans baisser la garde.

Néanmoins, les cas de décès ne sont pas encore réduits à zéro. Les bilans des hôpitaux ont mentionné encore plusieurs cas de décès et aussi de nouvelles contaminations. 

Pourquoi une telle décroissance malgré la présence du dangereux variant Delta ?

La vaccination de la fin du mois d’août serait l’une des causes principales de cette amélioration de la situation sanitaire. En effet, s’il faut ajouter les dernières personnes ayant reçu une première dose cette dernière journée en France, dont l’effectif est de 80 528, aux autres personnes ayant reçu déjà au moins une dose, la France serait en train d’enregistrer à ce jour : 49 620 948 personnes qui ont plus de 12 ans ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le COVID-19. Il ne reste que moins de 9 millions de personnes en capacité de recevoir un vaccin qui attendent encore sans aucune dose de vaccination.

Cette dernière catégorie de personnes serait la plus exposée aux contaminations. À la vaccination, il convient d’ajouter les autres mesures de restriction pour freiner la propagation du virus.

Efficacité du vaccin contre la pandémie

Les autorités sanitaires ont indiqué que les personnes totalement vaccinées ont moins de chance d’être hospitalisées surtout avec le variant Delta qui s’est révélé plus grave, et moins de chances de mourir de cette pandémie en cas de contamination.

La chance d’être hospitalisé serait évaluée à dix fois en moins et onze pour ce qui concerne la mort, contrairement à ceux qui n’ont reçu aucune dose et ceux qui ont reçu pour le moment une seule dose.

Jusqu’à nouvel ordre, la vaccination continue par faire ses preuves. Plusieurs personnes attendent d’ailleurs avec impatience leur première dose. 

Accueil / Santé / COVID-19 en France : 10 000 personnes sont toujours hospitalisées et une cinquantaine de nouveaux décès !