Début du rappel vaccinal de la Covid-19 dès début septembre selon Jean Castex !

Afficher Masquer le sommaire

Le variant Delta qui ne cesse de se propager continu de faire davantage de victimes. Il ne rate ni enfants, ni adolescents, ni adultes. Compte tenu donc des cas atteints qui deviennent de jour en jour plus alarmants, les autorités françaises ne se lassent pas de déployer les moyens nécessaires pour procurer à la population autant de vaccins que possible. 

Ceux-ci sont idéaux donc pour se protéger des effets secondaires de la maladie. En France, un rappel de campagne vaccinal est ainsi lancé pour les plus de 65 ans. 


Rappel vaccinal du Coronavirus : quelle date prévue ?

En France, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ouvertement le jeudi 26 août sur RTL, le lancement officiel d’une campagne de rappel vaccinal contre le Coronavirus. Cette campagne débutera dans les Ehpad le 12 et le 13 septembre. Déjà en début septembre, les plus de 65 ans ainsi que ceux présentant des comorbidités pourront reprendre rendez-vous en toute quiétude. 

En ce qui concerne les maisons de retraite, le démarrage se fera à partir de mi-septembre. Et cela, sans omettre qu’il faudrait toutefois respecter un délai de 6 mois entre la deuxième et la troisième dose. Un rappel que vient attester le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy qui, quant à lui, évoque la nécessité d’aller à une troisième dose pour une grande partie de la population. Selon ce dernier, le rappel sera lancé spécialement pour restimuler la réponse immunitaire au vaccin. 

En effet, bien que les modalités exactes ne soient pas encore précisées, cette décision a déjà été actée par plusieurs pays. Il s’agit des États-Unis et d’Israël qui ont cependant déjà commencé à mettre en place une troisième dose sur leurs territoires. L’Allemagne et le Royaume-Uni seront aussi bientôt sur la liste.

Troisième dose de vaccin Pfizer : est-ce efficace ?

Pour les personnes âgées de plus de 60 ans, la troisième dose du vaccin Pfizer sera très efficace à 86 %. Cela est démontré par l’organisme d’assurance-maladie Maccabi en Israël à la suite d’une étude menée. 

En outre, dans le cadre de cette étude, une comparaison a été faite entre deux catégories de personnes. Il s’agit des résultats observés chez 149 144 personnes âgées de plus de 60 ans au moins une semaine après avoir reçu un rappel vaccinal, et ceux de 675 630 autres personnes qui avaient reçu seulement deux doses dans les mois de janvier et février. 

Ainsi, il en résulte que seulement 37 personnes qui ont reçu une troisième dose ont été testées positives au Covid-19 contrairement aux personnes n’ayant reçu que deux doses. Ces derniers étaient à 1064, un chiffre très inquiétant qui appelle à un changement de stratégie au niveau des autorités et des corps médicaux. 

Hormis cela, il serait tout aussi important de se rappeler des propos de Pfizer et BioNTech. Ces derniers affirment que le rappel pourra permettre de préserver et de dépasser même les niveaux élevés de protection contre la souche originelle du coronavirus et ses variants.

Troisième dose de vaccin recommandée pour les immunodéprimées

Compte tenu de la situation actuelle liée à la pandémie toujours persistante, il a été autorisé aux personnes immunodéprimées de recevoir trois doses du vaccin, et cela depuis le 5 mai. C’est un avis du 22 avril 2021 qui vient directement du conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale. 

Ces personnes immunodéprimées sont constituées tout particulièrement de celles qui sont sous chimiothérapie lymphopéniante, celles ayant reçues une transplantation d’organe ou de cellules-souches hématopoïétiques et bien d’autres.

Accueil / Santé / Début du rappel vaccinal de la Covid-19 dès début septembre selon Jean Castex !