Découvrez quels sont les bienfaits des tisanes pour votre santé !

Les bienfaits des tisanes

Les tisanes sont des boissons à bases de plantes, obtenues en les laissant infuser quelques minutes dans de l’eau bouillante.

Leurs bienfaits proviennent des propriétés des plantes utilisées, et elles sont nombreuses. Certaines sont drainantes, d’autres ont des vertus amincissantes et d’autres sont consommées pour leur effet apaisant.

Tisane, quels sont ses effets sur la santé

L’Homme utilise des tisanes à base de plantes depuis la nuit des temps. La consommation d’infusions de plantes a principalement un rôle thérapeutique, on parle alors de phytothérapie. De nos jours, nous continuons à consommer régulièrement des tisanes pour leur effet relaxant, mais aussi comme remède contre certains maux.

Pour dormir, pour se relaxer, pour stimuler son organisme ou encore pour digérer : leurs bienfaits sont multiples. Quelques tasses de tisane par jour suffisent pour en ressentir les effets, à condition de la consommer sans sucre. Le sucre n’est en effet pas recommandé, car il peut atténuer l’efficacité des principes actifs des plantes. D’autre part, il est recommandé de consommer des tisanes diurétiques le soir à cause de leur effet drainant.

La tisane de camomille

Séchée, la camomille est consommée depuis longtemps comme un remède de grand-mère, car elle facilite l’endormissement. Elle est donc indiquée pour lutter contre les insomnies ou le stress. Riche en flavonoïdes, elle a des propriétés anti-inflammatoires. Les femmes peuvent boire une tisane à base de camomille pour calmer les douleurs dues aux crampes menstruelles.

La tisane de camomille
Les bienfaits des tisanes pour votre santé !

La camomille a aussi des vertus antibactériennes et les tisanes à base de cette plante sont vivement recommandées en hiver. Elles aident à renforcer les défenses immunitaires et à lutter contre les virus, en particulier ceux liés aux problèmes de gorge. Enfin, cette fleur a aussi des effets sur la digestion. Elle est régulièrement utilisée comme remède naturel contre les ballonnements, la diarrhée ou les flatulences. Si vous souffrez d’une gastro-entérite, buvez de la tisane de camomille pour vous soulager.

La tisane de pissenlit

Les Perses ont été parmi les premiers à découvrir les bienfaits du pissenlit. Ce sont ses racines et ses feuilles séchées qui sont consommées, à raison de 30 g de feuilles et 15 g de racines maximum par jour. Cette plante a des vertus diurétiques, aide à la digestion et stimule le foie. Le pissenlit est indiqué pour les petits troubles digestifs, tels que les ballonnements ou la constipation. Il est également reconnu utile contre le vieillissement cutané et aiderait à lutter contre les cellules cancéreuses.

Un de ses phytonutriments actifs contribue également à prévenir la prise de poids en favorisant l’élimination des toxines et des radicaux libres accumulés dans l’organisme. Sa racine en particulier est riche en inuline, agissant sur le système digestif et activant le transit. L’amertume de cette partie de la plante, due à ses acides stérols et phénols, agit sur le système urinaire. Cette plante est cependant contre-indiquée pour les personnes souffrant d’occlusions ou de calculs non occlusifs des voies biliaires.

La tisane reine-des-prés

Aussi appelée spirée ulmaire ou Filipendula ulmaria de son nom scientifique, cette plante originaire d’Europe est consommée depuis le Moyen-Âge. L’acide salicylique de ses fleurs est le principe actif d’un antalgique bien connu : l’aspirine. Elles contiennent également des antioxydants, les flavonoïdes, et il a été prouvé que la reine-des-prés était efficace pour soulager des maux aussi différents que le rhume, l’inflammation à court terme des bronches (bronchite aiguë) ou les douleurs articulaires. La consommation de tisanes ou de toute autre préparation à base des fleurs séchées de cette plante est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que pour les personnes de moins de 18 ans.

La tisane de verveine

Cette plante aux très nombreuses propriétés a longtemps été surnommée « l’herbe des sorciers ». Elle est consommée en tisane pour aider à soulager la digestion difficile et d’autres troubles digestifs, comme les nausées, la diarrhée ou la sensation de lourdeur dans l’estomac. Sédative et relaxante, elle favorise le sommeil et aide à lutter contre le stress.

Elle est aussi anti-inflammatoire, notamment grâce à sa teneur en flavonoïdes. Elle permet de soulager les douleurs menstruelles et agit comme un décontractant musculaire. Elle agit également contre les douleurs liées à certaines inflammations articulaires, comme l’arthrite. Cette plante est toutefois contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique, d’anémie ou de troubles neurologiques. De plus, si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin traitant, car la verveine interagit avec certains principes actifs médicamenteux.

Le rooibos

Cette tisane est réalisée avec les feuilles d’un buisson originaire d’Afrique du Sud. À l’origine, c’est une personne du nom d’Annetje Theron qui aurait découvert ses bienfaits calmants sur les coliques de son bébé en 1968. Riche en antioxydants et en anti-inflammatoires, il agirait sur la santé des os, améliorerait le transit et la digestion, et préviendrait l’obésité. Il est surnommé thé rouge en raison de la coloration qu’il apporte, mais ne contient ni théine, ni caféine et est aussi pauvre en tannins.

Il est indiqué en cas de problèmes de digestion, tels que les spasmes intestinaux. Il contient une quantité importante de flavonoïdes, un puissant antioxydant. Ces polyphénols captent les radicaux libres, contribuant à lutter contre le vieillissement cellulaire et les risques cardio-vasculaires. Le rooibos est également riche en chrysoériol, un bronchodilatateur. Ce composant actif serait efficace contre les spasmes et l’hypertension artérielle. Sa richesse en antioxydants protège les cellules des effets néfastes du stress oxydatif.

La tisane au thym

Cette plante aromatique a aussi des propriétés médicinales. Des études ont démontré que le thym était efficace pour traiter les symptômes de la coqueluche et de la bronchite : il calme la toux causée par cette dernière et l’inflammation des voies respiratoires supérieures. Elles ont également prouvé qu’il avait des propriétés antioxydantes et efficaces contre le vieillissement. Elle agit sur le système digestif et les troubles gastro-intestinaux mineurs, comme la dyspepsie et la laryngite. Le thym est également utile contre l’inflammation des muqueuses buccales et gingivales et aide contre la mauvaise haleine chronique.

En raison de sa teneur en thymol, le thym aurait des propriétés abortives à haute dose. Sa consommation est donc contre-indiquée pour les femmes enceintes. Il est également riche en vitamine K, un coagulant, et doit donc être évité par les personnes sous traitement anticoagulant.

La tisane au tilleul

Les feuilles et les bractées de l’arbre de tilleul sont traditionnellement utilisées pour leurs effets calmants, antispasmodiques et sédatifs. Quant à ses fleurs, elles servent notamment à faire baisser la fièvre, à soulager les migraines et les maux de tête. Sa tisane est particulièrement appréciable pour lutter contre les maux de l’hiver. Le tilleul est un tranquillisant : il aide à lutter contre le stress, l’hypertension artérielle et les troubles du sommeil, en partie grâce au magnésium qu’il contient. Il est particulièrement indiqué pour les insomnies, car il favorise l’endormissement grâce à ses propriétés apaisantes. Cette action lente le rend adapté pour les enfants.

Le tilleul favorise également la digestion et est indiqué après la consommation de repas lourds et difficiles à digérer. La tisane de tilleul soulage les spasmes et les crampes des intestins. Les parties de cet arbre sont également consommées en tisane pour soulager les courbatures liées à l’effort. L’aubier, ou l’écorce de tilleul a aussi des effets sur l’organisme. Il aurait une action drainante sur les toxines des reins, des intestins et du foie. Une consommation régulière favorise une bonne digestion et stimule la vésicule biliaire.

Il faut toutefois consommer l’aubier de tilleul avec précaution. Comme il est drainant et qu’il agit sur les reins, ne consommez pas plus d’un litre de boisson à base de cette partie de la plante. Une surconsommation pourrait engendrer des douleurs rénales. De plus, il a tendance à déshydrater et est donc vivement déconseillé pour les personnes souffrant de lithiase biliaire ou rénale.

Par Isabelle Sutter

Je suis une rédactrice web qui est très appliquée et rompue à la tâche, jeune diplômé en marketing digital, je consacre mon temps à chercher l'information pour la mettre à la disposition des lecteurs. Rien ne m'arrête vraiment quand je me fixe un objectif.