La mélatonine est classée parmi les plus grands vecteurs de troubles du sommeil !

Afficher Masquer le sommaire

Le trouble de sommeil a plusieurs causes. Pendant longtemps, les spécialistes ont signalé plusieurs raisons, sans jamais penser à la mélatonine. Au contraire, plusieurs personnes prennent des compléments alimentaires sensés faciliter le sommeil mais contenant la mélatonine sans le savoir. Cette dissimulation d’information sous une autre forme semble être détectée grâce à une enquête.

La mélatonine trouble-t-elle le sommeil ?

Cela semble une évidence. Pour retrouver le sommeil, le recours à des complémentaires alimentaires et médicaments est devenu une habitude. Dans la majorité des cas, les patients n’ont pas besoin d’attendre l’ordonnance du médecin puisque c’est autorisé à une certaine dimension dans certains pays. Cette hormone que nous secrétons naturellement favorise pourtant le sommeil.

Elle joue aussi plusieurs autres rôles négatifs dans l’organisme que nous ne maitrisons pas toujours. Elle trouble le sommeil chez les personnes souffrantes de l’asthme, l’épilepsie, troubles de comportement et d’humeur ou de personnalité. C’est pareil lorsque la personne a une maladie auto-immune ou inflammatoire.

L’essentiel de l’enquête

Elle a connu la participation d’une soixantaine de milliers de consommateurs. L’objectif de ces consommateurs était de vérifier les étiquettes de plusieurs compléments alimentaires qui contiennent de la mélatonine. Au totale, 16 compléments alimentaires ont été ciblés. Ensuite, l’avis des consommateurs a été recueilli par les experts sur les indications. Peu de personnes maitrisaient les effets secondaires et certaines contres indications.

Le constat amer des experts

Ces derniers ont constaté que la majorité des consommateurs sont sous informés. La raison fondamentale de ce manque d’information est la méthode des fabricants. Les informations sont mentionnées mais pas de façon assez claire pour attirer l’attention du consommateur. On ne saurait dire si cela est faite de façon délibérée. Toutefois, il serait plus responsable de la part des fabricants et promoteurs de mettre les informations de façon lisible et visible sans effort. Donner aussi le maximum de détails sur les effets secondaires est plus responsable.

Que recommande les experts ?

Pour ces experts qui ont conduit l’enquête, les consommateurs doivent redoubler de vigilance. Il est très important d’avoir le maximum d’informations sur un complément alimentaire sensé réguler le sommeil avant consommation.

C’est une mesure préventive pour ne pas aggraver sa situation alors qu’on veut l’améliorer. Il faut prendre tout son temps pour lire les effets secondaires de même que les contre-indications. Quand les écritures sont illisibles ou trop fines ou encore confuses, il faut s’adresser à son médecin pour avoir des explications.

Quelques effets indésirables de la mélatonine

Dans un rapport publié en 2018, cette hormone en complément alimentaire est déconseillé pour une catégorie de personnes. Il s’agit particulièrement des épileptiques et asthmatiques. Certaines personnes qui présentent quelques troubles comportementaux devraient aussi l’éviter. Cette hormone favorise le mal de tête de même que le vertige. Certaines personnes vomissent et ont des nausées accompagnées des douleurs dans l’abdomen.

Les médecins ont déjà signalé des cas de déséquilibre associé à un tremblement dus à cette hormone chez plusieurs patients. Particulièrement chez les femmes enceinte et les enfants, il faut toujours consulter un spécialiste avant de prendre un complément alimentaire pour retrouver le sommeil.           

Accueil / Santé / La mélatonine est classée parmi les plus grands vecteurs de troubles du sommeil !