La polypose nasale, une maladie inconnue qui touche des millions de Français !

Afficher Masquer le sommaire

Les individus souffrants de polypose se sentent dans un univers sans goût, où leur nez est souvent congestionné ou coule de façon fréquente. Dans sa forme la plus grave, elle empoisonne quotidiennement la vie des patients. Que savoir sur cette maladie inconnue ?

La polypose, une maladie inconnue

D’après les experts, la cause de la polypose nasale ne peut être clairement déterminée. C’est une maladie inconnue qui bouche le nez et, ne permet pas de sentir l’odeur et le goût des repas.

D’après les recherches, quatre personnes atteintes de la polypose sur cinq ont respectivement un point commun : la surproduction de plusieurs marqueurs inflammatoires de catégorie 2, notamment les cytokines IL-4, IL-5 et IL-13. Ces derniers permettent la communication entre les cellules immunitaires.

Bien que la polypose nasale soit le plus souvent sous-estimée et mal diagnostiquée, elle peut être source de sévères conséquences sur la vie quotidienne et la santé mentale de toutes les personnes qui en souffrent.

Comment se manifeste la polypose nasale ?

La polypose nasale manifeste une variété de symptômes, dont les plus courants sont l’écoulement nasal ou la congestion nasale, des difficultés respiratoires (surtout la nuit) et des gènes aux yeux, au front ainsi qu’au niveau de la mâchoire.

Certains patients également perdent entièrement ou partiellement leur odorat et leur goût. Ces symptômes peuvent durer plusieurs semaines voire plusieurs mois, et réapparaîtront régulièrement. Ce qui a un impact plus important sur le moral du patient. En moyenne, le diagnostic de polypose est posé dix ans après que les premiers symptômes se soient manifesté.

En fait, en plus des symptômes, le diagnostic nécessite également de mettre en évidence plusieurs polypes proéminents, généralement par un docteur ORL. Les polypes qui bloquent les voies nasales constituent le produit d’une inflammation chronique.

Selon leur taille, les polypes peuvent bloquer complètement le nez ou seulement une partie de la cavité sinusale, mais ils sont toujours des deux côtés. L’oto-rhino-laryngologiste diagnostique les polyposes nasaux par endoscopie et introduit une petite caméra flexible dans la cavité nasale pour suivre les polypes et repérer leur taille ainsi que leur emplacement.

Connaît-on l’origine de la polypose ?

D’où vient cette maladie ? Dans 80 % des situations, elle est le résultat d’une inflammation chronique de catégorie 2, également fréquente dans l’asthme. Le déclencheur de cette maladie n’est pas encore clair. Les scientifiques discutent de plusieurs théories, mais aucun consensus n’a été atteint.

La première théorie montre que la polypose nasale est causée par des agressions extérieures, comme la pollution, des allergènes, des virus ou des bactéries tels que le Staphylococcus aureus. Après cette attaque épithéliale, une réponse inflammatoire locale chronique se produit, impliquant la muqueuse ethmoïdale du sinus (localisé entre les yeux).

Comme la cause de la polypose nasale ne peut être clairement déterminée, la communauté scientifique se met en accord pour dire que l’inflammation joue un rôle important. Bien que la polypose nasale soit le plus souvent sous-estimée et mal diagnostiquée, elle peut être source de graves conséquences sur la vie quotidienne et la santé mentale du patient.

Accueil / Santé / La polypose nasale, une maladie inconnue qui touche des millions de Français !