Le cocktail dangereux que prépare l’hiver, entre grippes, covid-19 et bronchiolite !

Afficher Masquer le sommaire

Cette saison hivernale s’annonce avec beaucoup plus de peur que les années précédentes. Les risques de contaminations conjointes sont présents. Il faut craindre à la fois le covid-19, la grippe, la bronchiolite… Les hôpitaux sont en alerte rouge pour affronter le pire. Toutefois, il est important que chacun prenne ses dispositions pour se protéger et protéger aussi les enfants.

  

La situation inquiétante avec plusieurs maladies respiratoires

L’année dernière, la pandémie du covid-19 a aidé à gérer aux mieux plusieurs autres maladies. Bien que plus dangereuse que toutes les autres maladies liées à la saison, elle a obligé les populations à respecter les gestes barrières. C’est ainsi que la gestion de la grippe, de la bronchiolite et la gastro-entérite ont été plus ou moins faciles aux soignants.

Cette année, le risque d’affronter ces quatre maladies à la fois est grand. Plusieurs régions françaises sont même déjà en alerte rouge. Les enfants sont plus exposés selon les prévisions des autorités en charge de la santé publique.

Témoignage des spécialistes

Selon les déclarations du professeur Marc Leone, le personnel soignant s’attend à tout, comme d’habitude. Ce n’est pas une surprise pour eux puisque chaque saison hivernale, les services d’hospitalisations et de réanimations accueillent du monde.

Cette année sera certainement pareille. Seulement qu’il faut espérer que la situation de la covid-19 qui s’améliore ne connaisse pas une rechute. Ce sera dramatique s’il faut cumuler le covid-19 avec les autres virus respiratoires. Malheureusement, cela risque d’être le cas, dans la mesure où plusieurs cas sont déjà signalés. Alors qu’on n’a pas encore fini de libérer les patients en soins intensifs, on commence déjà à en recevoir d’autres. Le risque est donc grand selon le spécialiste.

À quoi faut-il s’attendre ?

En France par exemple, la couverture vaccinale est reluisante. Cela rassure, mais peut en même temps être une cause d’augmentation des autres maladies. Les populations ont commencé par relâcher dans le respect des gestes barrières. Dans le passé, ce sont ces gestes barrières qui ont permis de surmonter non seulement le covid-19, mais les autres virus. Les modes de contamination étant pareils. Actuellement, la contamination des nourrissons à la bronchiolite est ce qu’il faut craindre le plus.

 Ils sont plus fragiles et n’arrivent pas toujours à dire ce qui se passe dans leur organisme. Les adultes doivent aussi craindre la grippe qui s’annonce plus virulente cette saison.

Que faut-il faire ?

Si les hôpitaux ont déjà pris leurs dispositions, les populations doivent prendre aussi les leurs. Premièrement, il ne faut pas se limiter seulement à la vaccination contre le covid-19. Il faut se vacciner et faire vacciner les enfants aussi contre les autres virus. Les populations ne doivent pas avoir peur de cumuler les vaccins. Ils protègent contre différents virus. Les agents de santé sont là pour mieux les orienter. C’est le moment plus que jamais de continuer à respecter les gestes barrières.

La distanciation sociale, le lavage régulier des mains, le port de masque… Les mères qui ont des nourrissons doivent éviter de les remettre à tout le monde. Les garder à la maison pour leur sécurité. Il faut aller consulter immédiatement un médecin dès les premiers symptômes de l’une de ces maladies.             

Accueil / Santé / Le cocktail dangereux que prépare l’hiver, entre grippes, covid-19 et bronchiolite !