Le ralentissement de la maladie d’Alzheimer par un appareil dentaire contre le ronflement !

Afficher Masquer le sommaire

Il y a une inquiétude permanente qui revient à la tête de plusieurs patients. Est-ce qu’il y a une relation entre le ronflement et la maladie d’Alzheimer ? Une avancée scientifique semble répondre à cette question. L’appareil dentaire anti ronflement participera au ralentissement de la survenance de la maladie d’Alzheimer. C’est une mesure qui vise à corriger les troubles cognitifs.    

Appareil dentaire contre Alzheimer

Le lien n’est pas aussi direct que nous le pensons. C’est un système plus ou moins complexe. Selon les chercheurs, les personnes qui ronflent et qui en même temps ont un trouble cognitif ont plus de facilité à aller vers la maladie d’Alzheimer. C’est donc une manière d’attaquer le mal à la racine de manière préventive. Le trouble de sommeil serait un facteur favorisant l’arrivée de la maladie. Il convient alors de maitriser le ronflement chez ces personnes pour limiter ainsi de façon indirecte l’effet dommageable sur le cerveau.

L’explication scientifique

Le cerveau a besoin de l’oxygène à tout moment. C’est un fonctionnement indiscutable. A un certain âge, le cerveau contient plusieurs déchets et toxines que nous l’avons fait accumuler pendant des années. Il y a souvent l’apnée du sommeil qui survient dans la vieillesse. Le sommeil se perturbe à cause d’une interruption et fréquemment une réduction de la respiration. C’est une situation dangereuse pour le cerveau. Chez certaines personnes, on peut constater l’arrêt de la respiration sur une période allant de 10 s à 30 s. Le ronflement fait pareil.

Conséquence immédiate

Même pendant le sommeil, lorsque la respiration n’est pas normale et constante, on le remarque parce que le cerveau ne dort pas. La victime se réveille donc subitement pour rechercher sa respiration. C’est de cette manière que le sommeil est perturbé régulièrement. Cela peut se répéter plusieurs fois au cours du sommeil. La curiosité des chercheurs réside dans cette interruption de sommeil. Il faut comprendre ce qui se passe pendant ce moment pour rechercher un lien avec la fonction cognitive. S’il en existe un, ce qui est probable, il faut donc le corriger en agissant sur le ronflement.

L’expérience de l’appareil

Les chercheurs ont choisi faire des essais sur des personnes malades et bien portantes. Dans un premier temps, l’appareil est placé dans la bouche dans l’intention d’empêcher les personnes de ronfler pendant le sommeil. Pendant une semaine, les chercheurs ont constaté que toutes les personnes ont montré un bénéfice. La libération des voies respiratoires par cet appareil pendant le sommeil permet au cerveau de recevoir convenablement de l’oxygène. Les sujets ont connu une amélioration de la qualité de leur sommeil. Il n’y a plus eu de réveils fréquents.

Les conclusions

Les chercheurs pensent donc qu’il est possible d’aider les personnes qui ont déjà des troubles légers. En leur plaçant l’appareil, pendant le sommeil, ils ne vont plus aller vers la démence ni vers la maladie d’Alzheimer. C’est une manière de leur éviter des complications. Cette méthode vient compléter les autres qui existent déjà. Il faut donc associer l’utilisation de l’appareil aux bonnes habitudes alimentaires. Il faut l’associer aussi si possible aux exercices physiques très bénéfiques à la bonne santé mentale. C’est la meilleure prévention.  

Accueil / Santé / Le ralentissement de la maladie d’Alzheimer par un appareil dentaire contre le ronflement !