Maladie animale : la vache folle refait son apparition en Europe, cas de l’Angleterre !

Afficher Masquer le sommaire

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé le vendredi 17 septembre 2021 un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), encore appelé maladie de la « vache folle ». Le cas a été découvert dans une exploitation du sud-ouest de l’Angleterre. En attendant la poursuite des enquêtes afin de découvrir l’origine de la maladie, des mesures ont été déjà prises.

Une situation sous contrôle

Le Royaume-Uni va devoir faire face à nouveau à une maladie qu’il a cru vaincre depuis de nombreuses années. Dans le communiqué publié par l’agence britannique de santé animale et végétale (APHA, l’animal victime de ce cas a déjà été enlevé de l’exportation concernée qui est située dans le Somerset. Néanmoins, des mesures de précaution ont été prises afin de maintenir la situation sous contrôle.

Selon la vétérinaire en chef Christine Middlemiss « des restrictions de circulation ont été mises en place pour arrêter les mouvements de bétail dans la zone pendant que les investigations se poursuivent pour identifier l’origine de la maladie ». Elle précise que ces restrictions sont temporaires. Il s’agit d’une « procédure standard qui prouve que notre système de surveillance pour détecter et contenir la maladie fonctionne ». Elle ajoute que « le risque général d’ESB au Royaume-Uni reste classé “contrôlé” et il n’y a pas de risque pour la sécurité alimentaire ou la santé publique. »

En effet, la « vache folle » est une maladie qui n’est jamais restée loin de l’Angleterre. De 2014 à 2021, cinq cas confirmés d’ESB ont été enregistrés chez les animaux qui sont tous morts. Cependant, l’APHA précise que ces animaux n’étaient pas destinés à la consommation. Elle affirme ainsi que ce cas découvert à Somerset ne représente aucun danger pour le public.

Aucun impact sur la chaine d’exportation

Comme le recommandent les engagements internationaux, la Grande-Bretagne a déjà informé ses partenaires commerciaux ainsi que l’Organisation mondiale de la santé animale de ce cas d’encéphalopathie spongiforme bovine découvert. Elle précise que cette situation n’affecte pas sa capacité à exporter des bœufs.

Toutefois, il est important de rester en alerte. Depuis la grave crise survenue en 2000 qui a occasionné l’abattement des millions de bêtes, le Royaume-Uni détecte épisodiquement des cas d’ESB. En effet, c’est une maladie qui est apparue dans les années 80. Elle atteint plusieurs pays d’Europe et du monde grâce à l’exportation des farines animales contaminées.

Ces farines étaient soupçonnées d’être à l’origine de l’avènement du variant Creutzfeldt-Jakob [MCJ] pour les hommes. Ce qui avait suscité de méfiance dans le rang des consommateurs. Cette crise avait engendré une chute libre de l’achat des viandes dans le monde. Ce qui n’a pas permis d’ailleurs d’évaluer la véritable ampleur de ce variant chez les humains.

Bien que cette maladie a été neutralisée, des cas sont recensés de façon sporadique. Entre1995 à 2016, 178 personnes atteintes de cette maladie sont toutes décédées en Grande-Bretagne. De 1994 et 2014, la France a enregistré 27 morts diagnostiqués de cette maladie. Raison pour laquelle il y a lieu d’anticiper sur des mesures de précaution afin d’éviter sa propagation.

Accueil / Santé / Maladie animale : la vache folle refait son apparition en Europe, cas de l’Angleterre !