Quelques remèdes naturels pour soigner l’Helicobacter pylori !

Afficher Masquer le sommaire

S’il y a une infection qu’il faut craindre aujourd’hui, c’est l’Helicobacter pylori. Il n’est pas rare de constater la résistance de ce mal aux antibiotiques. La maladie connait dans ces cas des complications allant d’une gastrite au cancer quelques fois. Il existe pourtant des remèdes naturels pour venir à bout de cette maladie.

Traitement naturel de l’Helicobacter ?

Il est bien possible et très efficace selon les personnes qui l’ont expérimenté. Il arrive parfois que certains patients ne supportent pas l’antibiotique. Il faut penser à des traitements naturels qui sont souvent sans effets secondaires. En voici quelques-uns :

Utilisation des probiotiques

Ces microorganismes participent à équilibrer la flore intestinale. Ce traitement joue un rôle de maintien d’équilibre au niveau du patient. Les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries s’équivalent pour réduire les douleurs de la personne malade. Contrairement aux antibiotiques qui ne distinguent pas les bonnes bactéries des mauvaises, les probiotiques reconstruisent les bonnes. Vous retrouverez les probiotiques dans plusieurs produits laitiers et fermentés.

Tuez l’Helicobacter avec le thé vert

La capacité du thé vert contre ce mal a été expérimentée sur des souris avec des résultats plus ou moins prometteurs. Sa consommation dans le temps ralentit l’inflammation de l’estomac. Ce système diminue les risques de complication et tue parfois la bactérie. C’est avant tout une boisson contenant des antioxydants qui font du bien à l’estomac.

Le miel et l’aloe vera

Le premier est utilisé depuis des siècles pour soigner des infections bactériennes. Aujourd’hui, des experts ont prouvé que la consommation du miel empêche les bactéries de se propager dans les autres cellules. Le second : c’est-à-dire l’aloe vera était utilisé depuis pour soigner les constipations et autres malaises liés à la digestion. Cette plante freine aujourd’hui l’évolution de l’Helicobacter. On peut toutefois l’associer aux antibiotiques pour plus d’efficacité.

Le recours au chou de brocoli

Il a aussi fait objet d’étude sur des souris pour tester son efficacité contre l’Helicobacter pylori. Les chercheurs ont conclu qu’il réduit aussi toute forme d’inflammation au niveau de l’estomac. On utilise aussi une poudre des germes de brocoli pour atteindre les mêmes objectifs. La prolifération des mauvaises bactéries est freinée considérablement.

Conseils des experts

Dans un traitement naturel, il est impossible d’obtenir de bons résultats lorsque les plantes et autres ne réunissent pas les conditions hygiéniques nécessaires. Toute alimentation doit être saine et équilibrée. Dans le cas d’une infection bactérienne, il faut redoubler de vigilance pour ne pas s’intoxiquer davantage. Il faut se laver régulièrement et correctement les mains. C’est aussi le moment de boire suffisamment d’eau. Il faut veiller à ce que l’eau soit potable. Le cas contraire l’infection va se compliquer.

Pendant ce moment, il y a des aliments qu’il faut aussi éviter. Il s’agit surtout des aliments qui ont subi des transformations avec des substances chimiques. Ils ne font pas du bien à l’estomac. Il faut manger des aliments que vous pouvez constituer à la maison vous-même. Les fruits et les légumes feront plus de bien à votre estomac. Il faut toujours recevoir l’avis de votre médecin avant de commencer un traitement ; c’est une mesure préventive.  

Accueil / Santé / Quelques remèdes naturels pour soigner l’Helicobacter pylori !