Quels sont les dégâts que le covid-19 a sur le cerveau humain ?

Afficher Masquer le sommaire

Trouble de la vigilance ou encore maux de tête, certains symptômes neurologiques sont liés à la maladie de la Covid-19. La Covid-19 a engendré plusieurs dégâts qui continuent de déstabiliser le monde jour après jour. Une recherche menée par plusieurs chercheurs affirme que le SARS-CoV-2 provoquerait d’effets négatifs sur le cerveau.

Les dommages de Covid-19 au cerveau humain

Le Covid-19 est une maladie qui touche de nombreux organes humains. Bien que les problèmes respiratoires soient les problèmes les plus symboliques ou emblématiques et les plus étudiés, le cerveau également ne se voit pas épargné.

La Radiological Society of North America (RSNA) a entrepris de déterminer l’incidence des lésions cérébrales chez les patients atteints d’une infection confirmée par le SRAS-CoV-2. « Nos recherches prouvent que dans cette pandémie dévastatrice, les dégâts dans le cerveau sont une cause importante de morbidité et de mortalité », a souligné Thomas Jefferson, premier responsable du département de radiologie et de neurologie de l’Université de Philadelphie.

En effet, sur les 39 750 personnes qui ont été traitées dans 11 centres médicaux (aux États-Unis et en Europe) ayant pris part à l’étude, 4 342 parmi eux ont subi des scintigraphies cérébrales médicales. À la fin de ces examens, les images ont présenté plusieurs anomalies visibles pour 10 % d’entre eux.

Que sait-on des symptômes neurologiques du Covid-19 ?

Les lésions nerveuses associées au Covid-19 sont diverses, allant de symptômes légers et transitoires tels que la perte du goût et de l’odorat à des affections plus sévères telles que des encéphalopathies, l’épilepsie et les accidents vasculaires cérébraux. Une recherche publiée dans le Journal of Radiology le 1er avril 2020 a souligné le cas d’une femme américaine de 60 ans qui a développé une encéphalopathie hémorragique nécrosante sévère après avoir été testée positive au Covid-19.

Il s’agit d’une maladie neurologique moins courante qui se caractérise par différents niveaux de dysfonctionnement rénal, une altération de l’état de conscience, un déclin neurologique et des convulsions. Le Dr Alessandro Padovani, qui a créé un service NeuroCovid à l’hôpital universitaire de Brescia en Italie pour traiter les patients atteints de maladies neurologiques, a souligné que les médecins ont également signalé que certains patients avaient eu des pertes de repères et des délires bien avant de manifester une fièvre ou une maladie respiratoire.

Qu’en est-il du cerveau en développement ?

Au cours de la même conférence, le RSNA s’est également intéressé à l’impact du Covid-19 sur le cerveau des nourrissons. Une infection négligeable à modérée au cours de la grossesse, pour les femmes étudiées à environ 28 semaines, ne semble pas avoir d’effets sur le cerveau du futur bébé. « Dans la recherche que nous avons menée, il n’y a aucune preuve qui confirme que l’infection maternelle par le SRAS-CoV-2 pourrait avoir un quelconque impact sur le développement du cerveau du futur bébé », a déclaré la Dr Sophia Stocklin, membre de la recherche. Par ailleurs, les cas confirmés de transmission verticale du SRAS-CoV-2 de la mère à l’enfant sont moins fréquents, et son impact sur la santé du futur bébé reste à déterminer.

Accueil / Santé / Quels sont les dégâts que le covid-19 a sur le cerveau humain ?