Santé : diabète pendant la grossesse, comprendre la causes et voies de traitement !

Afficher Masquer le sommaire

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui touche particulièrement les femmes enceintes. Il continue de faire plusieurs victimes dans le monde.

Diabète gestationnel :  que faut-il comprendre concrètement ?

« Au cours de la période de grossesse, particulièrement au second mois, l’efficacité de l’insuline diminue. Cette hormone est responsable de la régulation du taux de sucre dans le sang (glycémie). Cette perte d’efficacité est causée d’une part par les hormones fabriquées par le placenta. » a déclaré le Dr. Liliane Borgès-Martin.

Si, chez plusieurs femmes en état de grossesse, le pancréas fabrique naturellement plus d’insuline pour contrer ce phénomène, en cas de diabète gestationnel, le pancréas ne peut plus suivre le rythme. Alors, une insulinorésistance commence à se développer, ensuite une hyperglycémie chronique (autrement dit, un niveau de sucre constamment élevé dans le sang).

Diabète gestationnel : est-ce fréquent ?

Le diabète gestationnel touche environ 8 % des femmes en état de grossesse. « Cependant, grâce à un bon dépistage, la prévalence a augmenté », a analysé un endocrinologue.

Diabète gestationnel : comment le détecter ?

Pour dépister le diabète gestationnel, il faudra faire preuve de patience : « Nous dépistons les patientes présentant un risque élevé, notamment les femmes enceintes de plus de 35 ans, les femmes en état de grossesse qui sont obèses ou en surpoids… » Dr Liliane Borgès- Martin fit remarquer.

Si vous remarquez que votre poids a augmenté entre le 6eme et le 7eme mois de grossesse, (une augmentation du poids de plus de 5kg), ou si votre bébé a l’air gras et/ou polyhydramnios à l’échographie, vous pouvez aussi faire un dépistage du diabète gestationnel.

Diabète gestationnel : comment le gérer ?

Une fois que le dépistage du diabète gestationnel a été réalisé, il sera mis en place une prise en charge par un spécialiste du diabète/endocrinologue. « Dans la plupart des cas, les recommandations d’hygiène et diététiques sont suffisantes pour contrôler le diabète gestationnel », ajoute le Dr Liliane Borgès-Martin.

Les femmes en état de grossesse doivent donc avoir une alimentation qui ne causera pas le diabète (des aliments ne contenant pas assez de sucre, riche en fibres) et doivent exercer des activités physiques qui ne sont pas nuisibles pour la grossesse (natation, marche, etc.). « En fait, le sport aide à combattre l’insulinorésistance », a déclaré l’endocrinologue.

Diabète gestationnel : il y a-t-il un moyen pour en guérir ?

La bonne nouvelle est que dans plus de 90 % des situations, le diabète gestationnel disparaît après que la femme ait accouché. Cependant, il est important, (48 heures après que vous ayez accouché) de maîtriser sa glycémie (6 fois chaque jour durant 2 jours consécutifs).

Ensuite, vous devez réaliser le test d’hyperglycémie 3 mois après l’accouchement pour vous assurer que la maladie s’est résolue. « De plus, la femme doit faire contrôler sa glycémie une fois chaque année parce que le diabète gestationnel est un élément de risque de diabète de type 2 (DT2) », d’après le Dr Liliane Borgès-Martin.

Accueil / Santé / Santé : diabète pendant la grossesse, comprendre la causes et voies de traitement !