Santé en France : le ministre de la santé Olivier Véran annonce une augmentation salariale dès janvier 2022 !

Afficher Masquer le sommaire

Jeudi passé, le ministre de la Santé était en concertation avec les syndicats des sages-femmes. À l’issue de la réunion, olivier Véran a annoncé que cette catégorie de soignants qui travaillent à l’hôpital, toucheront une prime de 100 euros nets, et une hausse de salaire d’environ 100 euros bruts par mois, et ce, à partir de janvier prochain.

Une reconnaissance qui arrive tard

La censure mise en œuvre par le non-respect de l’obligation faite à la corporation des soignants a réduit d’une certaine façon, le nombre de professionnels dans ce domaine. À cela, s’est ajouté le manque d’effectifs des sages-femmes déjà existant dans les hôpitaux.  À défaut de combler ce vide par un renforcement de personnels, les sages vont quand même bénéficié d’une revalorisation de leur salaire.

C’est l’essentiel à retenir du tête-à-tête qu’ils ont eu avec leur ministre de tutelle. Les revalorisations vont être incluses dans le budget de la sécurité sociale pour 2022. Selon les précisions du cabinet des ministères à l’AFP, elles vont représenter une dépense supplémentaire évaluée à hauteur de 40 millions d’euros par an.

En effet, dès le Premier de l’an 2022, les trois quarts des 23 500 sages-femmes vont en bénéficier, ce qui portera leur gain mensuel à une augmentation de 183 euros nets. Cette même faveur est accordée à tous les personnels hospitaliers depuis 2020 dans le cadre du « Ségur Santé ».

Il s’agit donc d’un rattrapage pour les sages-femmes, mis de côté dans l’amélioration des salaires négociée pour les infirmières ainsi que les aides-soignantes. « Les sages-femmes ont pu se sentir mises à l’écart », estime un proche du ministre. Cette reconnaissance vient après que les sages-femmes aient descendu plus de cinq fois dans la rue pour exprimer leur opposition face à cette marginalisation tout en réclamant des reconnaissances.

Des questions laissées sur table

En marge de la réunion entre les sages-femmes et le ministre de la Santé, ce dernier a fait savoir que les compétences des sages-femmes seront élargies à d’autres secteurs dont l’endométriose. Il sera également mis sur pied, la création des « maisons de naissances » gérées exclusivement par des sages-femmes.

Il faut néanmoins reconnaître que plusieurs points de leur plateforme revendicative ont été oubliés. Par exemple, leur requête d’un statut sur mesure a été mise de côté. Le ministre Olivier se satisfait de « conforter leur statut médical au sein de la fonction publique hospitalière » qui s’est traduite par «  cette revalorisation significative ».

Ces annonces ne sont pas en phase avec les « enjeux de la profession », s’est fustigé le Conseil national de l’ordre des sages-femmes. «  En ne traitant pas en profondeur les causes du malaise des sages-femmes, l’attractivité de profession semble durablement compromise. Ben ignorant les problématiques croissantes d’effectifs dans les maternités, la question essentielle de la sécurité et de la qualité de la prise en charge des patientes et des nouveau-nés reste en suspens », a expliqué le conseil.

Accueil / Santé / Santé en France : le ministre de la santé Olivier Véran annonce une augmentation salariale dès janvier 2022 !