TESTS PCR : dans quels cas continueront-ils d’être gratuits après le 15 octobre ?

Afficher Masquer le sommaire

Le Premier ministre français a annoncé qu’à partir du 15 octobre, les tests Covid-19 seront toujours remboursé sans prescription pour les personnes adultes vaccinés ainsi que pour les mineurs. Seulement les personnes qui n’ont pas été vaccinées auront besoin d’une prescription médicale afin de percevoir des remboursements.

Tests gratuits après le 15 octobre pour qui ?

Des raisons médicales : Dans son discours le 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé que le « test de confort » sera facturé cet automne. Jean Castex, Premier ministre français a confirmé cette annonce dimanche dernier tout en soulignant que cela prendra fin le 15 octobre.

Cependant, il a déclaré dans une interview aux Echos que les tests vont continuer à être remboursés pour certaines personnes pour des raisons médicales.

Les personnes qui ont été vaccinées : Les personnes qui ont été vaccinées peuvent être remboursées « sans ordonnance ». Pour Jean Castex, « la logique serait de procéder au remboursement des tests liés à de vraies raisons médicales et de continuer à inciter les gens à se faire vacciner ».

Selon les statistques, le nombre de première dose injectées chaque jour est en effet en diminution. Les données de Covid Tracker montrent 74,7% des personnes qui ont reçu au moins une dose de vaccin, et 71,6% qui ont reçu tous les vaccins nécessaires.

Parmi les personnes âgées de 75 ans et plus, 10 % n’ont pas encore été vaccinés, et cette proportion touche 15 % des 30-49 ans. Outre ce public qu’il faut encore « encourager », le déremboursement devrait aussi réduire la facture du dépistage, supposée être à 2,2 milliards d’euros l’an passé et à 4,9 milliards d’euros ces jours.

Le Premier ministre français a laissé entendre « Nous désirons aussi garder les tests des mineurs gratuits ». La vaccination des mineurs qui est ouverte depuis le 15 juin se fais présentement de façon volontaire. Le choix revient aux parents et à l’adolescent de se faire vacciner ou non. Seuls les mineurs qui ont un âge de plus de 16 ans peuvent être vaccinés individuellement, sans autorisation parentale.

Tests désormais payants en France

Malgré diverses restrictions établies depuis plus d’un an, l’épidémie de Covid-19 en France n’est pas encore terminée. Afin d’éviter la cinquième vague d’épidémies, Emmanuel Macron a publié le 12 juillet que le pass sanitaire serait nécessaire pour pouvoir accéder à plusieurs lieux.

Une loi mise en application début août. Cinémas, restaurants, musées… Désormais, il est obligatoirement nécessaire de présenter un pass sanitaire ou un test de dépistage négatif afin de pouvoir avoir accès à ces lieux.

Cependant, les autorités françaises ne s’en ont pas caché : le but de cette loi est d’exhorter les Français à se faire vacciner pour minimiser la propagation du virus. Afin de poursuivre cet effort, les autorités françaises ont également fait part d’une autre mesure : mettre fin à la gratuité de quelques tests PCR.

Dès lors, le dépistage dit « de confort » sera payant à partir de l’automne. Mercredi 8 septembre, Jean Castex, premier ministre français a communiqué la date fatidique, les tests de dépistage seront payant dès le 15 octobre 2021.

Accueil / Santé / TESTS PCR : dans quels cas continueront-ils d’être gratuits après le 15 octobre ?