Formule 1 : Fin de la collaboration entre Red Bull et Honda

Formule 1 - Redbull

Savez-vous qu’Honda fournit la motorisation du team Red Bull F1 et Alpha Tauri ? Pourtant, l’annonce de la firme Nippone de se retirer du marché des motorisations oblige Red Bull a changé ses plans pour 2022.

Honda travaille avec Red Bull

À partir de l’année 2015, Honda commençait à équiper le moteur de plusieurs sociétés parmi la McLaren. Leur collaboration a cependant pris un tournant des moins inattendus se soldant par un divorce en 2018. Puis à la même année, Red Bull F1 et Alpha Tauri ont contacté le constructeur japonais.

Avant cette date, la société autrichienne travaillait avec Renault. De son côté, ce dernier a signé McLaren. À la fin du mois de septembre 2020, Honda a manifesté son retrait définitif du Grand Prix de F1. Cela signifie que les deux écuries ne seront pas dotées de motorisations pour la saison 2022.

Pourquoi Honda se retire de sa motorisation

La société japonaise a choisi cette issue afin d’atteindre ses objectifs à l’horizon 2030 et 2050. D’une part, elle souhaite assurer la majorité de la production de voiture électrique dans le monde. Et d’autre part, elle espère réduire à 0 l’empreinte carbone. Le décrochement est donc en adéquation avec ses deux optiques.

Quelles sont les solutions pour Red Bull F1 et Alpha Tauri ?

À l’heure, la politique interne de Red Bull Racing est de trouver un dénouement à court terme.

Créer son propre moteur

Au cours d’une interview, le conseiller spécial Helmut Marko a confirmé l’intention de l’enseigne de construire un moteur 100 % Red Bull F1. Cela implique pourtant de gros investissements même si la société Autrichienne disposait déjà d’une installation à Milton Keynes.

Les parieurs sont d’ailleurs inquiets face à la situation. Ils se posent en fait une question sur les nouvelles performances du moteur. En attendant, vous pouvez parier formule 1 sur divers sites spécialisés.

Se concentrer sur une issue à court terme

À court terme, il reste difficile de mettre au point un nouveau moteur. À cet effet, elle penche sur une éventuelle négociation avec Honda pour obtenir l’autorisation d’améliorer son moteur. Bien qu’il faille encore modifier l’élément mécanique avant 2026 pour se conformer aux nouvelles réglementations de la FIA.

Ce dernier planche déjà sur un nouveau type de motorisation. Selon les indiscrétions, le moteur serait à forte hybridation. Par contre, un carburant propre est déjà envisagé pour 2023. Quoi qu’il en soit, le team Red Bull doit choisir la bonne méthode pour sortir de ce bourbier.

Que savoir sur le team Honda F1

Le team Honda F1 est né en 1964. À cette époque, elle concevait à la fois le châssis et tous les composants de ses voitures de course. Puis, Honda a gagné le grand prix du Mexique l’année précédant sa création. Elle renoue à nouveau avec le succès en 1968.

Cette fois-ci, la compétition s’est déroulée à Monza. Malgré le récent triomphe de la marque, elle décide d’arrêter la conception de carrosserie pour s’adonner exclusivement à la fabrication de moteurs. D’après les explications des dirigeants, la firme voulait plus se concentrer sur ses voitures de tourisme.

Néanmoins, il était encore possible de voir Honda et ses pilotes de courses dans les Grand prix de Formule 1. En effet, elle effectuait de temps en temps un retour intermittent. Il a fallu attendre jusqu’à l’année 2005 pour que la firme honore sa stratégie de départ.

Ailleurs sur le web

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.