Vacances de la Toussaint 2020 : où pourrons-nous partir cette année ?

Ou partir en vacances de la Toussaint

Quand le mois d’octobre arrive, les discussions sur les vacances de Toussaint ne sont pas loin. Mais contrairement aux années précédentes, vos choix en destinations sont restreints.

Cette année, en raison de la crise sanitaire, de nombreuses destinations sont encore indisponibles. Aussi, il convient de se demander : « où partir en vacances de Toussaint ? ». De nombreuses destinations vous sont accessibles à l’étranger notamment en Europe, mais s’accompagnent de mesures strictes. Focus sur les destinations pour les vacances de Toussaint.

Passer ses vacances de la Toussaint en France

Du 17 octobre au 1er novembre, les élèves français peuvent profiter de 2 semaines de congé à l’occasion des vacances de Toussaint. Mais en raison du Covid-19 et de la crise sanitaire que cela a engendrée, voyager loin n’est pas recommandé. Passer vos vacances en France s’avère alors très intéressant, notamment en termes d’économie. Mais étant donné que le pays n’est pas non plus épargné par le covid-19, il faut bien choisir ses lieux de vacances.

À l’heure actuelle, le gouvernement n’interdit pas aux vacanciers les déplacements. Vous pouvez donc passer vos vacances de Toussaint où vous le souhaiter sur le territoire français. Par contre, certaines destinations sont sujettes à des mesures sanitaires plus strictes que d’autres. En effet, il y a des régions, des départements et des villes qui sont classés « rouge » à cause d’une forte circulation de virus sur les lieux. Cette situation a conduit le gouvernement à prendre des mesures comme la limitation des horaires d’ouverture des établissements du type restaurant et bar. On peut aussi citer la limitation de rassemblement de public et le port obligatoire de masque. Ce type de mesure est en vigueur dans des zones comme la Côte d’Azur et Rhône.

En revanche, si vous décidez de partir à l’étranger, il est préférable de s’intéresser sur les dispositions à prendre pour obtenir l’autorisation de circuler. Se tenir informé au quotidien est essentiel, car les directives en dehors de frontières françaises peuvent changer du jour au lendemain.

Les pays de l’Europe du Nord, accessible, mais très strict

Plusieurs pays de l’Europe du Nord ont ouvert leurs frontières pour permettre aux touristes français de circuler tout en respectant les mesures imposées. Sur les pays accessibles, la politique imposée est une quarantaine, dont la durée différente selon la destination. Les touristes doivent passer une période de quarantaine, outre les demandes administratives, avant de pouvoir circuler sur le territoire en question. C’est notamment le cas si vous souhaitez voyager au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique ou encore en Suisse.

Le Royaume-Uni est une des destinations phares de l’Europe. Et à cause de sa popularité, le pays se montre très strict sur les mesures sanitaires à prendre pour les touristes. En pratique, depuis le 15 aout, les touristes français et tous ceux qui viennent de France (peu importe la nationalité) doivent passer une période de « quatorzaine ». Si vous partez dans ce pays, vous devez obligatoirement passer 14 jours dans un auto-isolement dans un lieu déclaré. En se référant aux déclarations sur le site de l’ambassade de France en Angleterre, le non-respect de cette mesure peut valoir une amende. Une espace en famille n’est pas donc pas propice pour les vacances de Toussaint.

Au nord-ouest de l’Europe, il y a l’Allemagne qui est une destination privilégiée sur le continent. Le pays ne manque pas d’activités et de sites touristiques parmi lesquels vous allez assurément trouver votre bonheur. Mais avant de profiter de ces merveilles, vous devez passer un test de dépistage par test PCR. Selon la région française d’où vous partez, les directives sont différentes. Si vous venez d’une zone rouge ou zone à très haut risque de France, vous devez effectuer une quarantaine obligatoire qui durera jusqu’à l’obtention des résultats du test de dépistage. Le test devra être fait dans 72 heures suivant l’arrivée dans le pays. À noter que la liste de zone rouge classée par l’Allemagne peut changer.

Les mesures prises dans les autres pays sont assez similaires à savoir détermination de la zone à risque et quarantaine. En Suisse, la période de quarantaine obligatoire est de 10 jours pour les personnes venant de zones rouges de France. En Belgique, outre la quarantaine de personnes issues de zones rouges, il faut aussi compléter un formulaire électronique d’identification ou « Passenger locator form », et ce, 48 heures après l’arrivée.

Les pays de l’Europe du Sud, une accessibilité plus intéressante

À l’inverse des pays de l’Europe du Nord, ceux du Sud ont une politique moins stricte à l’égard des touristes. La quarantaine n’est pas obligatoire. Trois destinations de rêves ont ouvert leurs frontières à savoir l’Espagne, l’Italie et le Portugal.

Pour l’Espagne, les touristiques Français peuvent y aller, il n’y a aucune limitation d’entrée. Il suffit de se munir d’un FCS ou Formulaire de Contrôle Sanitaire (personnel et intransférable). Mais sachez que certaines régions sont sujettes à des mesures strictes notamment Madrid. Ainsi, le port de masque est obligatoire dans les espaces et les transports en commun. Cela s’applique à toutes les personnes âgées de 6 ans et plus.

Pour l’Italie, l’entrée nécessite de remplir une déclaration sur l’honneur et d’avoir un test négatif dans les 48 heures précède l’arrivée. Notez que le port du masque est obligatoire dans tout le pays de 18 h à 6 h du matin. Des demandes spécifiques sont à faire si vous souhaitez aller dans la région des Pouilles ou en Sicile.

Pour le Portugal, il suffit de faire une prise de température et de remplir un questionnaire.

Les pays en Afrique, peu accessible pour les vacances de la Toussaint

Les pays de l’Afrique sont encore peu accessibles, en l’occurrence les pays du Nord qui se sont barricadés. L’Algérie est toujours fermée, tandis que la Tunisie et le Maroc sont accessibles à condition que les voyageurs fassent un test avant embarquement.

Si vous partez au Maroc, il faut avoir un test de dépistage négatif qui date de 48 heures et d’un test virologique. Vous devez également avoir une réservation dans un établissement hôtelier. Si vous partez en Tunisie, le pays impose depuis le 16 aout aux touristes de France un auto-isolement pendant 14 jours. Si le test est négatif, l’auto-isolement peut être levé au 7e jour.

Ailleurs sur le web

A voir aussi

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.