Emmanuel Macron aurait menti aux Français à propos de la vaccination, découvrez cette affaire !

Macron

Table des matières

Emmanuel Macron semble être critiqué sur les réseaux sociaux à la suite de ses récentes déclarations. Le chef de l’État pourrait prendre la parole dans les prochains jours notamment pour partager un calendrier concernant le déconfinement. Il est difficile pour l’instant de savoir si nous pourrons retrouver notre liberté au début du mois de mai, mais la campagne vaccinale est pointée du doigt. Depuis le début de la crise sanitaire, les polémiques ont été nombreuses et celle-ci pourrait aussi être comptabilisée.

Pourquoi Emmanuel Macron aurait-il menti aux Français ?

Vous avez pu découvrir le président de la République sur une chaîne aux États-Unis puisqu’il a été questionné sur les mesures mises en place en France. Il a donc assuré que des assouplissements pourraient avoir lieu dans les prochaines semaines, cela permettra notamment aux Français et aux Américains de voyager plus facilement. Pour l’instant, c’est assez complexe à cause de la crise sanitaire, mais également de la fermeture des frontières.

  • Toutefois, Emmanuel Macron a précisé que près de 12 millions de personnes avaient pu être vaccinées sur le sol français.
  • Ce chiffre ne reflète apparemment pas la réalité et Yann Barthès n’a pas hésité à le préciser lors d’une émission.
  • Le 19 avril dernier, alors qu’il est à la présentation de Quotidien, il estime qu’Emmanuel Macron n’a pas dit la vérité, les déclarations seraient donc du « mytho ».

Cette donnée relayée notamment dans les colonnes de Star Mag nous apprend que ce sont en réalité 4.5 millions de Français qui sont vaccinés contre la Covid-19 puisqu’ils ont reçu les deux doses pour être normalement protégés de cette maladie qui fait des ravages dans le monde entier, et notamment en France. Par conséquent, ce ne sont pas 12 millions de Français qui sont complètement vaccinés, mais ce chiffre correspond aux personnes qui ont pu recevoir une dose.

Il est toutefois difficile d’en savoir un peu plus sur la volonté du président de la République. Il n’a pas forcément menti, mais les propos ne sont pas justes pour autant. Dans tous les cas, 12 millions de Français seront vaccinés lorsqu’ils auront reçu les deux doses, mais ce chiffre devrait prendre de l’ampleur dans les prochaines semaines.

Une campagne au coeur des critiques en France

De nombreux sujets ont pu être critiqués par rapport à la crise sanitaire. Apparemment, les restaurants et les commerces pourront ouvrir leurs portes d’ici la fin du mois de mai, mais aucune date précise n’a pu être présentée. Emmanuel Macron pourrait prendre la parole prochainement pour informer les Français concernant le déconfinement qui devrait avoir lieu le 2 mai si le premier calendrier est respecté. Toutefois, lors du premier confinement, les Français avaient jonglé avec les déceptions puisque les restrictions avaient été prolongées pendant plusieurs semaines.

Un médecin en Occitanie à savoir Margot Bayart n’a pas hésité à critiquer la campagne vaccinale pour lutter contre le coronavirus. Dans les colonnes du Parisien, elle a notamment précisé qu’il s’agissait d’un réel fiasco. Apparemment, les médecins auraient mis du temps pour convaincre tous les patients, et même pour les rassurer par rapport à ces vaccins qui semblent être indispensables pour lutter contre la crise sanitaire.

Dans tous les cas, lors de son interview dans l’émission Face The Nation, Emmanuel Macron a pu préciser que la France pourra rattraper son retard, les objectifs fixés devraient donc être atteints comme le gouvernement avait pu l’annoncer. Les Français attendent avec la plus grande impatience cette sortie de la crise puisque le coronavirus envahit notre quotidien depuis pratiquement une année. Nous vivons actuellement notre troisième confinement alors que d’autres pays peuvent retrouver un quotidien un peu plus normal.

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.