Bien être : quelques astuces pour apprivoiser le sommeil naturellement

© SOURCE: BECKENDOFF

Consulter Masquer le sommaire

Vous connaissez tous ces périodes où il est difficile de trouver le sommeil ; insomnie, troubles du sommeil, réveils nocturnes. Retrouvez ici tout ce que vous pouvez faire de façon naturelle pour que ce moment de repos en vaille la peine.

Votre cycle du sommeil

Votre sommeil est constitué de plusieurs cycles répartis sur deux grandes périodes : le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Le sommeil profond, qui a pour but de soulager la fatigue, est une étape du sommeil à ondes lentes. La nuit consiste en une série de cycles de 3 à 5 et de 90 à 120 minutes. Une bonne nuit de sommeil est de 7 à 8,5 heures et une nuit de sommeil non dangereuse est d’environ 5 heures. 

Contrôlez votre stress

Le stress augmente la production de cortisol, une hormone qui, en excès, peut provoquer des insomnies. Méditation, yoga, respiration profonde, cohérence cardiaque peuvent être insérés dans vos habitudes afin de réduire le stress. Vous pouvez également boire du thé de passiflore ou d’aubépine. La thérapie au magnésium peut également être utile.

Prenez de bonnes habitudes de sommeil : essayez de vous coucher avant 23 heures si possible, et dormez dans une pièce fraîche (18-20 °C), à l’abri du bruit et dans l’obscurité. Évitez les films d’action et les ordinateurs avant de vous coucher. Prenez un bain relaxant et buvez des tisanes ou du lait chaud avec du miel avant de vous allonger les soirs.

Contrôler votre alimentation

Il faut éviter les repas à base de glucides accompagnés de stimulants tels que la caféine, la nicotine et l’alcool qui augmentent le cortisol et nuisent au sommeil. Par conséquent, ne mangez pas de dîners lourds ou riches en glucides. Le régime doit être basé sur les protéines, les légumes, les noix, les amandes et les graines. Les graines de citrouille, par exemple, sont riches en magnésium.

Faire régulièrement du sport

Choisissez une activité qui vous convient et pratiquez-la au moins trois fois par semaine, de préférence le matin ou en début d’après-midi. Mais dans tous les cas au moins quatre heures avant de vous coucher. Les sports d’endurance libèrent des endorphines, qui peuvent vous aider à mieux dormir.

Bien entendu, si vous devez faire face à un problème de santé dont l’insomnie n’est qu’un symptôme, il est important de garder les choses en perspective, car les options de traitement sont très différentes. La dépression, le syndrome des jambes sans repos et l’apnée du sommeil peuvent tous être pris en charge par le soutien médical.

Avoir des réflexes de bon sens

Avant de prendre tout médicament, vérifiez que vous respectez les réflexes de bon sens pour vous aider à vous endormir. Suivez les conseils ici (par exemple, apprenez à identifier le moment où vous vous endormez pour éviter les somnifères) ou ici (conseils pour les insomnies légères ou sévères). Nous choisissons les changements de style de vie, y compris l’analyse nutritionnelle, les habitudes sportives, la résistance au stress, etc. C’est un programme unique.

Accueil » Actualités » Bien être : quelques astuces pour apprivoiser le sommeil naturellement